COMMISSAIRE LANGES OFFICIELLES

CGinspiration via Getty Images

Services fédéraux en français: les Franco-Manitobains protestent - Michel Paillé

La faiblesse de l'indicateur fédéral se trouve dans l'importance accordée, dans les calculs, à la connaissance des langues officielles, une variable obtenue par une évaluation subjective non graduée des personnes. Pour les minorités francophones, Statistique Canada ignore tous les cas d'unilinguisme anglais, même si certains répondants sont de langue maternelle française ou parlent français à la maison.