Commerces Prince Arthur

Prince Arthur, tu te meurs! - Guy Filion

L'autre dimanche, j'ai voulu souper sur la rue Prince-Arthur, que j'aimais bien. Quelle déception! Partout des commerces abandonnés, à louer, à vendre, ou fermés; des déchets ici et là; un coin de rue démoli, clôturé, qui forme un gros trou dans le paysage urbain; des vastes restaurants presque vides; des enseignes de rue brisées; très peu de gens sur la rue; la déprime, quoi.