Coltau Congo

Getty Images

Une parenthèse

À l'ère où partager sur Facebook ou Twitter une photo de miséreux avec quelques écriteaux semble être un geste suffisant d'information, s'informer sur les enjeux qui maintiennent ces contradictions devient crucial. Prendre le temps de savoir, être au courant, oui. Mais aussi comprendre. Comprendre pourquoi une armée étrangère contrôle des mines de coltan en RDC, que 75% de sa population est sous-alimentée ou que le diamant et l'or qui se trouvent là-bas font partie des raisons menant au viol des femmes comme tactique de guerre, c'est déjà, en mon sens, un bon point de départ.