CHRONIQUE DE FOGLIA

Ruslan Dashinsky via Getty Images

Pierrot, l'ensemble de l'oeuvre

À deux doigts de décréter que les Anglais sont tous des voyous, je me suis retenu l'abus, et je suis allé lire Foglia à la place, ce que je n'avais pas fait depuis longtemps, convaincu qu'il avait lâché la Charte depuis un boutte et qu'il avait un bon vieux fromage de son coin à me recommander. Mais c'est dans la Charte jusqu'au cou que j'ai retrouvé Pierrot le typographe ce matin...