Charte Des Valeurs Québécoise

Photo by Bhaskar Dutta via Getty Images

La Charte de la laïcité et le jeu sournois des médias dominants et multiculturalistes - Djemila Benhabib et Gilles Toupin

S'il y a un sujet qui a retenu l'attention médiatique pour les bonnes ou les mauvaises raisons depuis ces quatre derniers mois, c'est bien celui de la Charte de la laïcité du gouvernement Marois. Le débat a donné même l'impression par moment, en raison d'une couverture médiatique souvent biaisée, que cette «affaire» était devenue non pas le grand débat sociétal de l'heure, mais une source d'inquiétude terrible.
PC

Aux adversaires de la Charte: la démocratie seulement si l'on gagne? - Steve Fortin

Que se passe-t-il maintenant si des acteurs non négligeables de la société annoncent d'entrée de jeu qu'ils ne respecteront pas la volonté libre et démocratique des Québécois? Si, par exemple, le maire de la ville la plus importante de la province annonçait qu'il ne se plierait pas aux dispositions législatives votées par un gouvernement souverainiste en ce qui a trait à la laïcité. Que ferions-nous?
Agence QMI

Charte: Drainville cherche à mobiliser

Le ministre Bernard Drainville exhorte les Québécois à «se mettre sur le téléphone» et à appeler leurs élus pour faire passer sa Charte des valeurs québécoises. Il confirme ainsi que le gouvernement Marois cherche, en fait, à mobiliser la population autour d'un thème qui pourrait le porter jusqu'aux élections d'ici quelques mois. Une campagne de publicité de 2 millions $ confirme cette impression.