Cabane À Sucre

Getty Images

C'est (presque) le printemps!

Malgré le froid, il n'y a pas lieu de se décourager. Le printemps finit irrémédiablement par revenir au Québec. Et avec lui, sa lumière. Et lorsque cela survient, comme c'est le cas depuis les derniers jours, il n'est pas étonnant de constater que la belle saison est accueillie par les Québécois comme l'équinoxe du mois de mars l'a longtemps été par les païens de l'Empire romain, soit avec force allégresse et un esprit exalté.

J'aurais dû mettre ma chemise à carreaux

Quand tu tapes cabane à sucre dans Google, la première proposition que le moteur de recherche suggère est « cabane à sucre constantin » alias Constantin-Grégoire. Apparemment, c'est la crème de la crème de la cabane à sucre pour tout Montréalais qui se respecte et tout maudit français qui n'a pas peur d'être cliché. Je me retrouve donc à faire mon chemin de croix alimentaire en soupant des oreilles de criss au fin fond du Saint-Esprit, dans la région de Lanaudière, un vendredi 13. Végétariens, s'abstenir.