Bilan

CP

Le choix de Sophie pour le Parti québécois

Le Parti québécois a toujours été un parti dit «de coalition», créé par la fusion de plusieurs regroupements souverainistes aux positions parfois très différentes. Son but a toujours été de réunir des indépendantistes se situant un peu partout sur le spectre politique.
PC

Le bulletin des ministres

Une bien courte session parlementaire à Québec -- six semaines au total -- mais qui permet de mesurer déjà la performance en Chambre de la nouvelle équipe au pouvoir. Mme Marois s'est glissée avec aisance dans ses nouvelles fonctions. Depuis le temps qu'elle rêvait de remplacer Jean Charest! Quand les journalistes lui ont demandé lors de son bilan de session si l'emploi de premier ministre était plus difficile que prévu, elle a répondu que, non, elle savait exactement à quoi s'attendre en raison des postes qu'elle a occupés depuis 30 ans.
CP

Le débat d'idées

Je ne serai possiblement pas le dernier ni le premier à analyser les résultats électoraux. J'en arrive à ces conclusions, après une analyse en surface et beaucoup par réflexion personnelle. J'aimerais aussi déplorer l'absence de M. Aussant à l'Assemblée Nationale. Je ne suis pas d'accord sur la question nationale, mais il reste qu'il est un bon exemple de ce que le Québec peut faire avec des nouveaux partis... un vrai "nouveau parti", pas une fusion!