Bien Dans Sa Peau

Nikki Gloudeman

Comment j'ai fini par aimer ce corps de 185 kilos

Un soir que je n'arrivais pas à m'endormir, j'ai décidé que j'allais devenir maigre. Dès le lendemain matin, je me suis mise au travail, et j'ai converti mon amour propre en une série de chiffres concrets que je pouvais maîtriser. J'ai fait une liste des graisses et des calories que j'ingurgitais, et reporté méthodiquement dans un carnet à spirales jusqu'à la moindre miette.
Getty

Mon corps

D'aussi loin que je me rappelle, le poids a toujours revêtu une grande importance chez moi. Je viens d'une famille de « minces naturels ». Mes parents mangeaient (et mangent toujours) de grosses portions sans jamais prendre une livre.