Benhabib Crucifix

Getty Images

Le crucifix, c'est la mauvaise cible

En s'attaquant au crucifix, Djemila Benhabib, s'en prend à la mauvaise cible. En effet, la présence du crucifix à l'Assemblée nationale est loin d'être un scandale. De nos jours, ce crucifix est davantage un symbole historique, relié au patrimoine historique québécois, et non plus un symbole strictement religieux. Au risque de me répéter, le débat n'est pas là. Et loin de moi l'idée d'alimenter la controverse, mais le véritable scandale se trouve plutôt dans les supermarchés à grande surface et dans l'épicerie du coin.