AUTOBIOGRAPHIE FREDERICK FORSYTH

Courtoisie

Polars d'été

Le Montréal des années vingt présenté dans Red Light. Adieu, Mignonne est poussiéreux, véreux, nauséabond, glauque et sans pitié. Ce n'est pas une vision idyllique de la métropole.