Attentats De Bruxelles

Capture d'écran

Je pleure quand je veux

Cette semaine, un de ces chroniqueurs dont le Journal de Montréal a le secret raillait les Belges qui pleurent en les exhortant de cesser, je cite, ces «mièvreries humanitaires» et en les traitant d'«invertébrés aux glandes lacrymales atrophiées».
Laurel

Attentats.

Le 7 janvier, je ne sais pas, vous, mais moi j'étais sous le choc. Littéralement. Pétrifiée. Tétanisée.
Ray Lengelé

Je suis Bruxelles!

AUSSI SUR LES BLOGUES - L'horreur est humaine... - Steve E. Fortin - Attentats de Bruxelles: la barbarie continue - Stéphanie Baz-Hatem - C'est dans l'aéroport et en avion que vous resterez le plus e...