Arts Du Cirque

Fredolini

Malheureusement, je ne suis pas papa (que je sache)

Je n'ai jamais reçu de carte pour la fête des Pères, ni de cravate douteuse ou encore de dessin, et aucune douce n'a souligné l'occasion par un souper d'amoureux. De toutes ces petites attentions, je pense bien être quelque peu envieux. Je crois qu'une fête officielle pour les presque-papas et les presque-mamans devrait être instituée.
John Goodridge

Les soirées mondaines des clowns à la Tohu

La vie d'un clown comporte certains privilèges, dont celui d'avoir le bonheur d'entretenir des relations amicales et professionnelles avec ses collègues circassiens. Au nombre de ces petites occasions, se trouvent les charmantes invitations à assister aux fabuleuses soirées de premières de la Tohu, du festival Montréal complètement cirque .
PC

Paul Buissonneau: un clown ne meurt jamais!

Je ne le connaissais pas intimement; je n'ai pas eu l'occasion de travailler avec lui. Pourtant, sans le savoir, les mots choisis qu'il m'a dits ont des répercussions, probablement parce qu'il savait qu'il fallait bien dire les choses, sans filet et sans fausse diplomatie. Parce que du haut du piédestal où nous voulons bien les installer, les grands authentiques prennent le temps de s'arrêter et d'apprécier leurs semblables.
Fredolini

«Le clown, c'est le poète en action»

J'ai toujours pensé que le métier se déclinait en plusieurs fonctions: la scène, la piste, la rue, l'animation et le clown social. J'ai énormément de respect pour ceux qui pratiquent cet art, mais ceux qui ont choisi d'exercer le clown thérapeutique m'impressionnent au plus haut point.
Fredolini

Les frontières n'existent pas

Tout au long de ma carrière, j'ai été étonné des endroits que j'ai eu le privilège de visiter et des gens aux cultures et coutumes diverses que cela m'a permis de rencontrer. Je suis persuadé que je n'aurais pas eu accès à nombre d'occasions si je n'avais pas été un clown.
tohu.ca

Le Festival mondial du Cirque de demain: Wow!

J'aimerais pouvoir vous communiquer l'intense plaisir que j'ai éprouvé à voir ce spectacle qui regroupe les meilleurs numéros primés lors des 34èmes compétitions qui se déroulent annuellement à Paris et qui regroupent les meilleurs artistes du cirque du monde entier. Les mots sont de bien pauvres outils pour décrire le mouvement, la grâce, l'inventivité dont les deux heures du Festival mondial du Cirque de demain sont remplies.