Agriculture

Kamilia Lahrichi

Les petits viticulteurs argentins crient haro sur l'agriculture transgénique

Silvetri produit du vin « agro-durable ». Il crie haro sur l'agriculture transgénique en vogue dans le pays et refuse de pulvériser des pesticides sur son champ. « Il y a seulement quatre viticulteurs sur les 70 du village qui n'utilisent pas de produits agrochimiques, » s'inquiète-t-il. L'Argentine est, en effet, excessivement convertie à l'agriculture transgénique depuis les années 1990. Celle-ci fait des ravages sanitaire et environnemental considérables.
Martin Poole via Getty Images

La conquête du bio

Au Québec, 1000 agriculteurs détiennent une certification biologique. Un lobby qui gagne peu à peu du terrain sur les produits importés. Entre des coûts trop élevés pour répondre à la demande et un gouvernement qui fait la sourde oreille, la solution reste le consommateur.