Adis Simidzija

TASSO MARCELO via Getty Images

Derrière chaque vitre brisée, il y a une vie brisée - Adis Simidzija

Je dis à maman: «C'est triste maman ils ont tué un itinérant qui avait un marteau dans les mains». Maman me dit: «Tiens-toi loin d'eux, mon fils». Je lui réponds: «Mais maman, l'itinérant n'était pas menaçant avant que huit chars de flics arrivent sur les lieux et que les flics pointent leurs armes sur lui». Maman me dit: «Non mon fils, je te parle des policiers, tiens-toi loin d'eux»...
Capture d'écran

Avons-nous collectivement perdu cette vision du gros bon sens? - Claude Aubin

Depuis quelques jours, un drame terrible assaille Montréal. Un méchant policier a menacé un pauvre itinérant de l'attacher à un poteau s'il ne changeait pas son comportement. Quel drame! Heu... Question: quelqu'un a pensé à la jeune femme qui a été poussée sur le mur par ce même bonhomme pour des sous? Aux autres qui se sont fait bousculer? Bien sur que non, ça n'a pas d'importance.