LES BLOGUES

Séparé? Permettez à vos enfants d'avoir un joyeux Noël

08/12/2015 10:15 EST | Actualisé 08/12/2016 05:12 EST

Le temps des Fêtes est une saison joyeuse de l'année, une période de réunions de famille, d'échanges et créatrice de souvenirs.

Mais pour les enfants dont les parents sont séparés, cela peut être une saison de stress, d'angoisse et de peine si les adultes sont en conflit. Les souvenirs de Noël sont souvent magiques et féeriques. Mais malheureusement, combien d'adultes aujourd'hui se rappellent de Noël comme étant une saison triste et pénible à cause des souvenirs du conflit de leurs parents séparés?

Vous êtes séparé? Voici comment rendre cette période de l'année heureuse pour votre enfant :

1. PLANIFIEZ : Ne laissez pas l'horaire de Noël à la dernière minute. Planifiez le temps à partager d'avance, évitant ainsi des déceptions, des malentendus et des disputes. Vous pouvez ainsi dire à votre enfant à quel moment il sera avec quelle partie de la famille. Aussi, avec de la planification, vous pourriez convenir des cadeaux qui seront offerts à votre enfant. Un gros cadeau à offrir? Pourquoi ne pas partager le coût et dire à votre petit qu'il vient de ses deux parents? Votre enfant sera ravi de voir que ses parents sont capables de communiquer!

2. SOYEZ RESPECTUEUX DES SENTIMENTS DE L'AUTRE : Vous venez de laisser votre conjointe pour une autre et voulez passer Noël avec les enfants chez elle? Pas une si bonne idée... Les enfants seront mal à l'aise (même s'ils ne vous l'expriment pas) et vous ne respectez pas le temps de deuil nécessaire pour votre ex... Un peu de compassion est de mise. Il y aura un autre Noël l'année prochaine...

3. SOYEZ FLEXIBLE : Il ou elle est en retard à cause d'un imprévu ou une tempête de neige? Ne faites pas de reproches en présence de votre enfant! Faire des commentaires comme : «On le sait bien... il fallait s'y attendre... il est toujours en retard...» ne fait pas de Noël un temps joyeux pour votre enfant.

4. SOURIEZ : Lorsque votre petit arrive à la porte avec votre ex, ne l'ignorez pas - souhaitez-lui un Joyeux Noël, avec un sourire poli - même si cela est parfois difficile. Votre enfant s'en souviendra et sera heureux. Et si les tensions sont telles que vous n'êtes pas capable de contrôler vos émotions, demandez à un membre de votre famille d'être présent pour l'échange afin que le tout se passe harmonieusement.

5. NON AU DÉNIGREMENT : Votre famille et parenté n'aiment pas votre ex? Demandez-leur de se retenir, de ne pas le démontrer et, surtout, de ne pas en parler aux enfants. Des commentaires comme «Est-ce que ta mère est toujours aussi grosse?» ou «Ton père, il boit encore toujours sa caisse de bière» ne font que de la peine aux enfants. Prenez le temps de demander à votre entourage de s'abstenir des commentaires inappropriés. Vos enfants vont l'apprécier.

L'important, c'est de penser à vos enfants - à ce qu'ils diront à l'âge adulte. Et sur ce, Joyeuses Fêtes!

VOIR AUSSI :

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter