LES BLOGUES

Garde partagée: deux maisons et deux garderies

27/05/2013 03:30 EDT | Actualisé 27/07/2013 05:12 EDT
Getty Images
Preschool: Young smiling teacher discussing with group of children. Learning and having fun. Selective focus to teacher and cute little girl.

La garde partagée est de plus en plus le modèle choisi par les parents vivant une rupture familiale, et par les tribunaux, lorsqu'ils sont appelés à trancher la garde.

Lorsque les enfants sont en bas âge, et avant le début de l'année scolaire, il arrive parfois que l'enfant en garde partagée fréquente non seulement deux résidences, mais en plus... deux garderies...

Est-ce que cela est dans l'intérêt de l'enfant? Ou plutôt dans l'intérêt des parents? Ou même, dans l'intérêt d'un magistrat appelé à rendre un jugement difficile sur la question?

Dans l'affaire Droit de la famille 122982 2012 QCCS 5269, le juge Normand Gosselin doit trancher le choix de la garderie d'un enfant de 4 ans.

Les parents se séparent. L'enfant est en garde partagée, mais fréquente une seule garderie en milieu familial. Les parties se réconcilient et se séparent encore pour une dernière fois.

Quelques mois plus tard, le père avise la mère que sa conjointe a l'intention d'opérer une garderie dans leur résidence, et qu'il souhaite que l'enfant fréquente celle-ci durant sa semaine de garde.

La mère s'objecte. Elle veut que l'enfant continue de fréquenter la garderie qu'il fréquente depuis 3 ans. Elle accuse le père de vouloir simplement éviter à faire du transport, et ne pas vouloir payer les frais de garderie.

Le père dit que l'enfant est plus serein chez lui, qu'il n'aurait pas à se lever tôt le matin.

La Cour se range du côté du père. L'enfant n'aura pas à se lever tôt, profitera de la présence de son père à midi, et il pourra continuer à l'autre garderie lorsqu'il est avec sa mère.

Donc, voilà que l'enfant fréquentera deux maisons et deux garderies...Heureusement, il ne pourra pas fréquenter deux écoles!

Est-ce que cette décision fut prise dans l'intérêt de l'enfant? Ou est-ce que le père trouvait cela plus 'confortable' pour lui de faire cette demande? Sera-t-il possible des fois de réfléchir à nos gestes en tant que parent? À vous de juger...

10 trucs pour des enfants plus obéissants