LES BLOGUES

Grand Montréal: ces quatre milieux naturels auront la vie dure en 2017

19/01/2017 08:36 EST | Actualisé 19/01/2017 08:37 EST

Qu'ont en commun le goglu des prés, l'engoulevent bois-pourri, le ginseng à cinq folioles et certains boisés à Laval ? Ils font tous, à leur manière, partie de la richesse de la Ceinture verte du Grand Montréal. Et ils sont tous menacés par le développement immobilier, industriel et routier.

Les milieux naturels à proximité des milieux urbains sont très importants. Ils permettent aux gens de s'évader du train-train quotidien tout en filtrant l'air et l'eau dont nous avons grandement besoin pour vivre. Rompre avec cet environnement qui nous entoure ne peut que présager un avenir incertain pour l'humanité. Nous devons donc protéger nos forêts et nos milieux humides afin que nos enfants et nos petits-enfants puissent également bénéficier de ce dont nous avons nous-mêmes profité. Au Mouvement Ceinture Verte, nous en faisons notre priorité. C'est pourquoi nous appuyons de nombreuses batailles citoyennes pour la préservation des milieux naturels.

Voici donc quatre dossiers chauds qu'il faudra suivre en 2017.

Pierrefonds

182 hectares de milieux naturels ne passent pas inaperçus, encore moins sur l'île de Montréal. En effet, l'arrondissement Pierrefonds-Roxboro a sur son territoire un des derniers grands espaces naturels de la Ville de Montréal où l'administration municipale a l'intention de permettre la construction de 5 000 à 6 000 habitations malgré la vive opposition citoyenne au projet.

Pourtant, cet endroit est riche en matière de biodiversité : 18 espèces à statut de conservation y ont été recensées par la Fondation David Suzuki dans un récent inventaire biologique, dont le goglu des prés. La préservation de leur habitat étant essentielle pour ces 18 espèces, nous voyons difficilement comment le promoteur et l'arrondissement pourront construire à cet endroit sans causer des dommages sérieux et irréversibles.

Saint-Cuthbert

Un promoteur a l'intention de construire un aérodrome dans cette municipalité de 1 800 habitants. Pourtant, tous s'y opposent. Non seulement la communauté (incluant le maire Bruno Vadnais) s'est mobilisée, mais aussi l'Assemblée nationale du Québec qui, par un vote à l'unanimité, a demandé au gouvernement fédéral de respecter la volonté de la communauté et de dire non à cet aménagement.

Encore une fois, l'endroit visé est l'habitat de l'engoulevent bois-pourri, une espèce menacée selon la Loi sur les espèces en péril. Ce petit oiseau serait grandement affecté par la présence de l'aérodrome en raison de la destruction de son habitat.

Laval

Dans cette ville où il y a plus de stationnements que de boisés en conservation, le Boisé du souvenir, d'une superficie d'une dizaine d'hectares à proximité du centre-ville de Laval, se voit menacé par le raccordement d'un boulevard. Une situation qui est vivement dénoncée par les Amis du boisé du Souvenir. Selon le nouveau projet de schéma d'aménagement de la ville, sa destruction semble planifiée pour permettre une meilleure circulation des voitures.

Saint-Bruno-de-Montarville

Dans ce cas, il s'agit du boisé des Hirondelles qui est menacé. Un promoteur a l'intention d'y construire une trentaine de maisons de luxe, et ce, malgré la présence du ginseng à cinq folioles, une plante désignée menacée au Québec. Quelle est la solution avancée par le promoteur? Transplanter l'espèce ailleurs... Pourtant, nous parlons ici d'une forêt majestueuse adossée à un important parc provincial.

Dans cette histoire, les citoyens qui étaient contre le projet en 2012 sont désormais à la mairie de la ville et demandent la protection totale du boisé. Une histoire à suivre dans les prochains mois.

À noter que le Mouvement Ceinture Verte œuvre au développement d'un réseau dynamique de milieux naturels et agricoles protégés et mis en valeur dans la région écologique du Grand Montréal, afin d'en assurer la fonctionnalité écologique, la pérennité et l'accessibilité à la population depuis 2012.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Des sites naturels et culturels célèbres menacés par le réchauffement climatique

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter