LES BLOGUES

Les pénibles résolutions du Nouvel An

04/01/2016 09:55 EST | Actualisé 04/01/2017 05:12 EST

Ha! Non! Pas déjà! Hum... pourquoi ne pas arrêter son choix sur juste une?

Voici ce temps de l'année où l'on s'oblige à prendre des résolutions en vitesse, sans vraiment réfléchir. Là, sur le coup. Il faudra d'ailleurs attendre quelques semaines avant de savoir si elles seront fièrement tenues... ou si elles resteront des vœux pieux.

C'est la saison des festivités et aussi celle des excès. Trop de tout: la dinde, les pâtés, le vin, la bière et le scotch; le champagne autant que la bûche de Noël. En résultat, on cherche à perdre du poids et on se promet de boire moins. D'autres choix s'imposent en opposition : travailler plus fort et apprendre à relaxer, prendre soin de son couple et préserver son autonomie, voir plus souvent ses amis et profiter d'un peu de solitude, s'occuper mieux de sa famille et garder sa liberté; bien sûr, on cherche l'emploi de rêve et on veut réduire ses heures de boulot... ouf! C'est stressant, juste d'y penser!

Ces résolutions prises trop rapidement sont vouées à l'échec. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que Richard Wiseman affirme que seulement 12 % des gens arriveront à tenir leur engagement. Il convient de bien murir la décision pour assurer qu'elle mène quelque part. Un bon défi remplira l'année de petits acquis qui, s'accumulant, rendront grandiose le résultat final.

Pour ceux qui suivent mes écrits, vous commencez sûrement à voir où je veux en venir, non? Bien... je vous propose de choisir une seule résolution qui vous fera du bien...

La lecture!

En ce qui me concerne, j'adore les fictions en tous genres. Lire permet de stimuler mon imaginaire. On dit même que cette activité fort cérébrale éloignerait la maladie d'Alzheimer, du moins, elle retarderait l'apparition des symptômes.

Contrairement au cinéma et à la télévision, le roman donne libre cours à ce que mon esprit peut inventer : je choisis les couleurs, j'imagine des personnages lumineux et je taille sur mesure les environnements. Je m'assois bien tranquille avec un livre, dans ma chaise préférée. Puis je laisse le bien-être m'envahir, me sortir de ma bulle de stress quotidienne. J'ouvre une page, puis je lis les phrases, l'une après l'autre. Une image se forme dans ma tête alors que l'histoire me captive, déplaçant du coup la tension associée à ma vie trop active.

Il y a toujours un bouquin qui traine quelque part, sur une table, dans ma sacoche ou dans mon havresac. Rien ne se mettra en travers de mes rendez-vous quotidiens avec un bon roman. Parfois, le scénario me captive tant que ma tisane refroidit lentement sans que je la savoure ni les biscuits qui l'accompagnent. Ça devient un instant merveilleux où tout cesse d'avoir de l'importance sauf le prochain mot. Mon cerveau plonge dans l'histoire inventée alors que mon corps se remplit d'endorphine. Le bonheur total!

Vous ne savez pas quoi lire, affirmez-vous? Bien, je vous annonce qu'on adopte un livre comme on choisit un film ou un voyage. Si vous adorez le monde de Disney, vous aimerez le fantastique ou la fantaisie. Les amateurs de Star Trek ou de Star Wars seront emballés par la science-fiction. Si vous optez presque exclusivement pour les sites anciens dans la planification de vos voyages, vous commencerez par des livres historiques, que ce soit un roman ou un essai. Ceux qui aiment les films policiers ou les suspenses seront également ravis d'apprendre que ces catégories existent aussi dans la littérature. Les personnes qui cherchent à rencontrer des gens et connaître leur vie trouveront des textes à leur goût dans la section des histoires contemporaines et des romans d'amour. Vous voyez? Vous avez vraiment l'embarras du choix.

Vous n'aimez pas lire, dites-vous? Hum... je suis convaincue que ce goût s'acquiert avec le temps. C'est comme faire du ski, voyager, marcher... ou manger un nouveau légume. «Plus on lit, plus on aime ! Plus on aime, plus on lit !» Il faut commencer par un texte petit, puis augmenter l'ampleur du défi avec l'habitude.

Aujourd'hui, il n'y a plus de raison de passer à côté de cette belle activité. Au Québec, on trouve des livres d'une grande qualité, sur tous les sujets, de toutes les grosseurs, sous forme de bandes dessinées, de poésie ou de prose. On les découvre facilement dans les librairies, via l'internet ou dans les bibliothèques. Pas d'excuse. Aucune.

Allez! Prenez dès maintenant une résolution que, cette année, vous tiendrez! Assurément! Les novices commenceront par 30 minutes tous les jours ou trois fois par semaine, quitte à préciser d'avance une période fixe dans la journée. D'autres, plus expérimentés, choisiront de lire une heure par jour.

Je sais! Pourquoi ne pas dévorer un roman par mois? Ça fait douze bouquins par année! Ça, c'est une excellente résolution!

Bonne année 2016 à tous!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

10 livres québécois – beaux et originaux – à offrir en cadeau

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter