LES BLOGUES

Réussir la vie

21/05/2013 11:46 EDT | Actualisé 21/07/2013 05:12 EDT

On entend souvent parler du fait de réussir dans la vie, de réussir sa vie.Quelle est la distinction entre ces deux concepts?

Réussir dans la vie renvoie au fait d'accomplir, de s'accomplir au plan professionnel. De recevoir les éloges des uns, la jalousie des autres. C'est de savoir flairer les bonnes occasions et de sauter dessus à pieds joints. C'est être ambitieux, croire en soi, être fonceur.

Réussir sa vie évoque surtout le fait d'arriver à être heureux dans les petites choses, sans doute. Quoiqu'il est difficile d'en donner une définition claire; pour une, ce sera de fonder une famille. Pour une autre, ce sera de vivre au bord de l'eau. Pour une tierce personne, ce sera de trouver l'âme sœur. Pour un autre encore, ce sera d'avoir le temps de jouer de la guitare sur son balcon, en plein soleil un samedi matin. Pour une dernière, ce sera de trouver du temps de faire une sieste d'après-midi, parce que maudit qu'elle aime ça, faire des siestes d'après-midi!

Un ami d'une amie avait le projet de répertorier les grands de ce monde; ceux qui ont fait une différence dans la vie d'illustres inconnus, que dis-je, de millions d'inconnus. Il avait cependant un critère : que ces individus aient été des grandes personnes à grande échelle mais dans leur vie intime aussi. Constat : sur une trentaine de noms, seuls trois subsistent sur sa liste de personnes qui correspondent à ce critère.

Ainsi, peut-on se réaliser au plan professionnel (car pour ces « grands », ce fût au plan professionnel, même s'ils ont touché des gens au plan personnel et spirituel) tout en étant inspirant au plan personnel pour nos proches? Je lance la question à laquelle je n'ai pas la réponse.

Mais forcément, une personne qui s'implique autant auprès de sa communauté dispose de moins de temps et d'énergie à investir auprès de sa famille et de ses amis, non? Simple question mathématique.

Pour ma part, je réalise que je tire beaucoup plus de satisfaction dans mes rapports avec les gens. Quand ces derniers me font confiance, quand ils m'appellent juste pour jaser, quand on va prendre une crème glacée au parc en parlant de tout et de rien, quand je reçois un compliment d'une amie proche, quand une personne que j'apprécie croit en moi, qui m'encourage dans mes projets, qui me pousse à réaliser mes rêves et ce, peu importe le résultat final. Et ça, c'est nouveau chez moi.

Généralement, je suis une femme de performance; j'aime les résultats, j'aime réussir, j'aime atteindre mon objectif rapidement. Mais dernièrement, j'apprends à apprécier le processus et non pas que la destination finale. J'apprends à apprécier les compliments et commentaires positifs de mes proches sans me soucier de « est-ce que ça va fonctionner, ce projet? ». Je prends du plaisir à les réaliser, à les partager, à partager mon plaisir de les réaliser.

Est-ce que j'aurais trouvé un début de réponse à ma question « qu'est-ce que c'est, pour moi, réussir sa vie »?

Et vous, quelle est votre réponse à cette question?

Comment élever des enfants heureux