LES BLOGUES

Les choses qu'on ne t'a pas dites à propos de tes rêves (2e partie)

22/10/2014 09:56 EDT | Actualisé 22/12/2014 05:12 EST

La semaine dernière, je publiais la première partie des choses qu'on ne t'a pas dites à propos de tes rêves. Aujourd'hui, je vous présente la suite.

1- Le talent n'est pas garant de succès.

Hélas, non. Je me rappelle de ce que m'avait dit une amie, au secondaire, à propos des Jeux Olympiques : « Dans le fond, ce ne sont pas réellement les meilleurs du monde dans leur discipline. Ce sont les meilleurs du monde, qu'on connait ». Et qui ont eu le privilège de pouvoir avoir accès à des installations sportives, à un coach, à des parents dévoués et encourageants, etc. C'est donc dire qu'une personne qui réussit le peut en raison de tous ces gens qui l'entourent, qui sont autour d'elle.

2- Il y en a toujours qui réussiront mieux que toi.

C'est la (triste?) vérité. Pour des raisons parfois obscures; parce que la personne était connue avant toi, parce qu'elle a un réseau d'enfer, parce que son père est telle personne connue, parce que ci, parce que ça. Et parfois, parce qu'elle a été au bon moment, au bon endroit. Parce qu'elle a travaillé (trrrrès) fort, longtemps dans l'ombre, sans que tu le saches.

3- Il y en a toujours qui réussiront moins que toi.

Peut-être parce qu'ils travaillent moins que toi, parce qu'ils y croient moins, parce qu'ils sont moins chanceux, parce qu'ils ont un moins grand réseau, parce qu'ils ont des obligations financières plus importantes qui les freinent dans leur élan, etc. Et non, ce n'est pas vrai que « quand on se compare, on se console ». On devrait se comparer à soi (facile à dire, me ferez-vous remarquer!). Et se rappeler qu'on est la consolation de quelqu'un qui réussit mieux que nous ou qui nous envie, sans savoir tous les échecs qu'on subit, toutes les déceptions qu'on vit.

4- Rappelle-toi des gens qui te donnent une chance.

Parce qu'ils ne sont pas si nombreux que cela. Parce qu'au Québec (et à bien d'autres endroits dans le monde, d'ailleurs), le marché fait la loi. Si tu n'es pas déjà connu, arme-moi de patience. Si tu n'étais pas déjà dans le domaine, crée des relations avec ceux qui y sont. Alors, les quelques personnes qui verront en toi ce que tu vaux, ce que tu peux accomplir, c'est littéralement de l'or en barre.

5- Aie des attentes réalistes.

Mais rêve grand, aussi. N'oublie pas où tu veux te rendre, éventuellement. Mais reste ancré dans le moment présent, sois capable de constater tes réussites, aussi petites soient-elles à tes yeux. Parce qu'il n'y a pas de petites réussites. Que des réussites qui convergent vers l'atteinte de tes rêves.

À voir aussi sur Le HuffPost:

Emploi : 10 clefs pour rebondir

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter