LES BLOGUES

Les choses qu'on ne t'a pas dites à propos de tes rêves (première partie)

15/10/2014 12:03 EDT | Actualisé 15/12/2014 05:12 EST
Blend Images - Jade via Getty Images

Je suis une grande rêveuse et ce, depuis que je suis toute petite. Je me suis tour à tour vue devenir vétérinaire, chanteuse pop, danseuse dans la troupe de Britney Spears (eh oui...), avocate, psychologue, journaliste, Miss Météo et j'en passe. Mais le rêve qui a bravé le temps? Être auteure.

Avec cinq livres à mon actif en deux ans, « j'y suis arrivée ». Cependant, je ne crois pas du tout avoir atteint le sommet de mon art, ma maturité artistique, ni l'apogée de mon rêve ultime : vivre de ma plume.

En cours de route, voici les constats que je fais.

1- Tu ne te rendras pas là où tu veux te rendre en criant : « Rêve! ».

Non. Tu t'y rendras à force d'y croire, de persévérer, de travailler, de retravailler, de te créer un réseau, de te faire des contacts, d'apprendre à les conserver en étant respectueux avec eux, intéressé et intègre. Et peut-être même ne te rendras-tu pas là où tu l'avais imaginé, mais ailleurs. Et ce sera parfait ainsi.

2- Tu vas travailler fort. Très fort.

Parce que c'est ce que ça prend pour y arriver. Ne dit-on pas 10% de talent, 90% de travail? (Je dirais plutôt 10% de talent, 30% de chance et 60% de travail). Parce que oui, il y a un facteur « chance »; le fait d'être au bon moment au bon endroit. Et ça, on n'a pas le contrôle là-dessus. Ça arrive (ou pas), c'est tout.

3- Malgré tes efforts, les résultats tarderont (parfois / souvent) à arriver

Aucune relation de cause à effet. Un effort n'égale pas un résultat positif. La relation est plutôt corrélationnelle : tu augmentes tes chances de réussite lorsque tu augmentes l'intensité et la fréquence de tes efforts.

4- Tu vas essuyer des refus

Et même des « non-réponses » qui te feront douter de toi, du fait que ton message se soit bien et bien rendu à destination, de ton importance en tant qu'être humain qui mériterait bien une réponse, même si cette dernière est « non », non?

5- Tu envieras ceux qui ont réussi là où tu bûches encore. Même si tu sais que ce n'est pas sain

Parce que tu sais que ces gens ont d'autres défis, là où toi tu réussis allègrement. Parce que tu sais que chaque personne est unique, chaque histoire aussi. Parce que tu sais que cet homme ou cette femme de 50 ans qui est rendu là où tu voudrais être est dans le milieu depuis 30 ans alors que toi, tu ne fais que commencer. Mais malgré tout ce que ta tête sait, ton cœur a encore du mal à l'encaisser.

Et vous, quels sont les constats à propos de vos rêves qui vous ramènent à la réalité?

À voir aussi sur Le HuffPost:

16 aliments pour vous stimuler pendant la journée!

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter