LES BLOGUES

Êtes-vous une personne toxique?

07/07/2014 03:11 EDT | Actualisé 06/09/2014 05:12 EDT

On voit passer plusieurs articles sur le web : « Attention aux personnes toxiques! » ou encore, « êtes-vous entourés de personnes toxiques? ». Mais s'est-on déjà posé la question à savoir si nous étions cette personne toxique de l'entourage de quelqu'un?

En fait, c'est quoi, être toxique? Si c'est avoir des émotions parfois « négatives » (note : il n'y a pas d'émotions « négatives » : que des émotions. Certaines sont plus négatives à vivre que d'autres, j'en conviens. Mais il est très positif de vivre ses émotions, quelles qu'elles soient. À la limite, une émotion positif peut être négative i.e. j'ai du plaisir à faire du mal à quelqu'un.), alors ce n'est pas être toxique. C'est être humain, tout simplement. Nécessairement, c'est également avoir des répercussions sur les personnes de notre entourage, tantôt positives, tantôt négatives.

Mais ces répercussions appartiennent à chaque individu : à quel point se laisse-t-on influencer par l'humeur d'autrui? Par les aléas de la vie? Est-ce qu'on est capable d'en prendre et d'en laisser? De faire la part des choses? Il ne faut jamais négliger le pouvoir qu'on a sur notre propre vie!

Quand on parle de toxicité, la vraie, on parle de personnes qui racontent des mensonges (qui en ressentent peu de culpabilité, d'ailleurs), qui tournent les situations à leur avantage, qui se victimisent, qui sont capables d'injurier avec le sourire aux lèvres (une réplique assassine et perverse par ci, par là), elles sèment le doute chez les gens auprès de qui elles sont, leur font ressentir leurs propres émotions (à défaut d'être capable de les gérer elles-mêmes) et bien souvent, on se sent épuisés, vidés à leur contact.

Ces personnes toxiques (peut-être en faites-vous partie?) sont souffrantes. Eh oui! Le but, ici, n'est pas de ressentir de la pitié pour eux et d'entrer dans leur dynamique de victimisation, mais bien d'expliquer leurs comportements...et non de les excuser.

Ces personnes souffrent de divers maux; elles ont tellement mal qu'elles n'arrivent pas à se regarder la réalité en face, qu'elles manipulent au gré de leurs émotions - manipulant du même coup leurs proches. Oui, ce sont des personnes qui ont besoin d'aide. Mais à quel prix? Certainement pas au prix de la santé de l'entourage. Et si elles ne sont pas conscientes de leur besoin d'aide, elles ne seront pas motivées et donc, les résultats seront minimes, voire nuls.

Que faire en tant que proche? Se protéger. Prendre ses distances - physiquement et/ou psychologiquement. Se rappeler de ne pas « prendre personnel » les propos de la personne toxique.

Il est aussi important de se questionner : qu'est-ce qui fait en sorte que les personnes toxiques sont attirées vers moi? Pourquoi suis-je attirée vers elles, même si d'emblée, il n'est pas inscrit « TOXIQUE » dans leur front? Comment puis-je faire pour apprendre à mieux m'entourer? Quelles personnes de mon entourage me font me sentir bien? Comment puis-je optimiser ces relations?

On est tous responsables de notre vie, peu importe les événements que nous avons vécus (et j'en sais quelque chose, croyez-moi!). Quels choix ferez-vous pour vous-mêmes, pour votre bien-être?

Comment trouver un bon thérapeute