LES BLOGUES

Ces couples qui dérangent

23/09/2014 11:06 EDT | Actualisé 23/11/2014 05:12 EST

Hé oui. Certains couples dérangent, de par leur différence, leur non-conformité sociale. Que ce soit en raison d'une différence d'âge importante entre les deux partenaires, d'un contexte de début de relation particulier, d'une union entre deux personnes du même sexe, les gens autour peuvent réagir, « jaser ».

Ça les dérange, donc. Parce que ce n'est pas « normal ». Ni habituel. Parce que ça ne correspond pas à l'image qu'ils se font d'un couple. Mais là est le réel problème : l'image. Paraitre, encore et toujours. Le paraitre l'emporte sur l'être, le ressenti. Au fil des semaines, je vous présenterai différents couples qui vont à l'encontre de notre conception commune du couple. Cette semaine : la différence d'âge.

Mélanie, par exemple, est en couple depuis 12 ans. Elle file le parfait bonheur avec son François. Ils forment un duo du tonnerre. Ils s'aiment, se respectent, communiquent, et tout le tralala nécessaire au bon fonctionnement d'un couple épanoui. Pourtant, quelque chose cloche - pour les autres : leur différence d'âge. Ils ont 17 ans d'écart.

Et des préjugés, Mélanie en a entendu : « Il profite de toi! », « Je ne sais pas pourquoi, mais je n'ai pas un bon « feeling » à propos de ce gars-là...de votre relation ». Ce qu'elle a fait? Du ménage dans sa vie. Exit, les amis qui jugent sans connaitre, à qui elle doit justifier sans cesse sa relation, son choix d'homme...son bonheur. Sa philosophie? « Quand l'amour va, tout va ». Eh vlan.

Tanya a vécu quelque chose de semblable, avec son Mario. 24 ans d'écart avec, en prime, une différence de salaire (elle gagne plus d'argent que lui). « Ça ne durera pas! », « Elle va le quitter quand elle rencontrera un plus jeune », « Elle profite de sa bonté! », « Il est un coureur de jupons! », « Il profite de son argent » et j'en passe. Tous les deux vivent dans un petit village où ça jase fort. Et Tanya ne trouve pas cela toujours facile, de gérer le regard et les commentaires des autres. Mais quatre ans après leur rencontre, ils en sont à parler « bébé». Parce qu'ils s'aiment. Pour vrai. « Nous avons gardé le cap malgré les commentaires et regards, et nous sommes des marins heureux, comblés et qui mordent dans la vie! ».

Moi, je préfère savoir ces couples heureux, malgré (grâce!) à leur différence que de voir deux individus du même âge, qui correspondent aux standards sociaux mais qui se demandent à tous les jours ce qu'ils font ensemble...

Wonderlust