LES BLOGUES

Les 3 questions couple/séduction que les femmes se posent le plus souvent

16/03/2015 03:13 EDT | Actualisé 16/05/2015 05:12 EDT

Dans le cadre du Global dating survey 2015, et parce que les chiffres ne sont jamais qu'un code imparfait peinant à décrire la réalité dans ses contours les plus variés, j'ai décidé aujourd'hui de répondre aux 3 questions de femmes le plus fréquemment vues / lues / entendues / reçues cette année.

1. "J'ai rencontré cet homme sur un site de rencontre, il m'est apparu absolument parfait, nous avions une connexion incroyable, mais ça, c'était avant le drame...

...après quelques semaines ensemble, il s'avère qu'il est marié / qu'il a des enfants / qu'il fait la même chose avec 7 femmes en même temps / qu'il est allé voir des prostituées / que c'est un repris de justice (rayer la mention inutile)"

C'est sûr, comme le confirme le sondage sus-mentionné, le taux de "pénétration" (sic) des sites et applications de rencontres dans le monde a atteint les 60%, alors se posent de nouveaux problèmes qui, jusqu'alors, n'avaient pu exister. Comme par exemple celui de l'écart entre l'image et la réalité. A ce type de question, je réponds :

Confronté au même type de problématique, le commerce a répondu depuis des années par la loi. Ou plutôt, les fameuses "mentions légales". Afin qu'aucun consommateur ne puisse se plaindre de la différence presque caricaturale entre le produit final et sa photo sur l'emballage (particulièrement vrai avec les surgelés, c'est à mourir de rire), il est systématiquement indiqué, en tout petit, "suggestion de présentation". Cette mention devrait figurer en énorme sur les applications de rencontre. Et pas impossible que ça devienne la norme à moyen terme. Attribuer des qualités à quelqu'un que l'on n' pas côtoyé suffisamment longtemps, ça s'appelle faire de la projection. Et la projection, surtout quand l'inconnu avait l'air presque parfait, peut vous envoyer en aller simple et en première classe dans une misère dont vous aurez toutes les peines du monde à vous extraire, empêtrée dans les sentiments (vrais) que vous aurez nourris sur la base des informations (fausses) que vous aurez à votre disposition.

Allez, on se souvient:

a- que tout le monde ment (même vous)

b- qu'en phase de séduction, l'envie d'embellir la réalité est encore plus forte

c- et qu'a fortiori en virtuel, elle devient irrésistible. Suggestion de présentation.

Votre arme: l'intuition féminine.

2. Depuis mon mariage / mes enfants, mon mari et moi sommes devenus comme meilleurs amis, il n'y a plus de désir ni de tension entre nous.

Jamais au monde un couple ne s'est sauté dessus pour s'envoyer en l'air plusieurs fois par jour jusqu'à 77 ans. En pratique, les chercheurs s'accordent à dire que la phase de désir intense (mutuel) dure au mieux quelques années. Dans le meilleur des cas. Car il y a aussi la version ultra dégradée de ce scénario, celle dénuée à la fois de désir et de discussion, qui faisait dire à Truffaut dans son célèbre "l'homme qui aimait les femmes" qu'il suffisait d'observer un couple au restaurant pour deviner à combien de temps remonte leur union : plus ils se fréquentent depuis longtemps, moins ils en ont à se dire. Triste vision, mais revenons à nos moutons. A ce type de question, je réponds:

a- projet

Question qui semble toujours plus idiote qu'elle ne l'est réellement, moins d'un couple sur deux se demande s'il a un projet au-delà de satisfaire l'envie de bébé et de foyer. Comme disait un grand auteur aujourd'hui oublié, "tout ce qui est atteint est détruit", alors qu'en est-il de l'ère post-bébé et post-maison, quand ceux-ci sont acquis pour la vie? Je cite souvent l'exemple de ce couple d'architectes de bateaux dont l'homme dessine l'extérieur et la femme l'intérieur. Je pense pouvoir légitimement croire qu'ils ont des choses à se dire au restaurant, au delà des éructations du petit lors de son dernier biberon. Si le couple et l'enfant sont votre/vos unique(s) projets de vie, alors une fois ces deux objectifs conquis, vous n'avez en quelque sorte plus rien.

b- (re)séduction

Les auteurs les plus illustres s'accordent sur un point : la vraie nature du désir, c'est sa forme triangulaire. Désirer ce qui est désiré par les autres. Le mariage, les enfants et les responsabilités ayant tendance à rapidement isoler le couple des univers de socialisation dans lesquels il s'est pourtant probablement rencontré (stratégie inconsciente permettant également d'écarter de trop évidentes tentations), le regard tiers disparaît, et dès lors l'enjeu relève de l'impossible. En vase clos, l'être le plus beau du monde perd rapidement de son intérêt. Je sais d'expérience que les seuls couples dans lesquels subsiste le désir sont ceux qui ont su prendre le risque (mesuré) de voir leur partenaire séduit par un tiers.

Résumons. Vos armes face à cette question : votre projet, et votre confiance en vous (pour prendre le risque de laisser l'autre vous échapper).

3. Je suis amoureuse de mon dentiste / médecin / avocat / psychothérapeute, et il semble tout ignorer des signaux que je lui envoie

J'ai gardé pour la fin le classique des classiques. L'enceinte close avec un "spécialiste" qui vous ausculte, vous touche, vous manipule et vous questionne régulièrement et qui finit par exercer sur vous un pouvoir d'attraction que nul inconnu dans une fête quelconque ou une soirée d'amis ne saurait générer dans l'instant.

a- l'eussiez-vous croisé dans la rue, vous ne l'auriez probablement jamais remarqué

b- vous ne le connaissez pas, seulement l'image que lui et son métier projettent (voir premier paragraphe)

c- les appels du pied que vous envoyez, vous les imaginez étincelants de clarté, mais ils sont peut-être (probablement) invisibles à l'oeil nu

d- faire un pas vers vous est beaucoup plus compliqué qu'il n'y paraît (risque d'échec, voir de poursuite en cas de malentendu)

e- son métier fait qu'il est régulièrement confronté à cette situation, et comme tout ce qui arrive régulièrement, ça ennuie. Lui aussi, a peut-être envie d'être aimé pour autre chose. Comme sa personnalité par exemple.

Votre arme: des signes d'intérêt clairs. Exemple: apparence soignée, détails excitants, questions personnelles, relances sur des sujets hors professionnels, etc.

VOIR AUSSI :

Les bénéfices du sexe sur la santé

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter