LES BLOGUES

Message aux «batteurs de femmes» d'un jeune qui a été exposé à la violence conjugale

14/09/2014 11:54 EDT | Actualisé 14/11/2014 05:12 EST

Dans le cadre d'une recherche en cours, nous avons eu l'immense privilège de rencontrer des enfants et des adolescents qui ont été exposés à la violence conjugale. Nous leur avons donné la parole. Ils nous ont partagé leur expérience et leur point de vue sur la violence exercée par leur père (ou leur beau-père) à l'endroit de leur mère.

Un des participants, un jeune homme de 17 ans, nous a demandé de faire un message aux « batteurs de femmes ». Nous reproduisons ici son message :

« J'ai un grand message à vous dire. C'est quoi l'affaire de battre vos femmes ? Pour rien qu'une chose... soit c'est pour la dope, ou soit c'est pour l'alcool, soit c'est pour de la coke. Lâcher ces cochonneries-là, c'est pas bon, merde. Votre femme ne vous aimera plus si vous continuez. Puis c'est vrai ça. Puis, j'ai une autre affaire : ce n'est pas bien faire ça. Ce n'est vraiment pas bien ! J'espère qu'ils ont compris ça. Battre des femmes, c'est la mauvaise affaire à faire dans la vie, man. Mauvaise affaire. C'est la pire affaire que tu peux faire dans ta vie, ça je peux te le dire. La femme, ta femme, elle est là pour prendre soin de toi, elle est là pour te garder en vie, elle est là pour te nourrir, elle te met un toit sur la tête... À quoi ça sert de la battre ? C'est comme, genre, elle te donne de l'amour, puis toi tu lui donnes de l'amour en la battant ? Là, ça n'a pas de sens, tu sais. Ça n'a pas de sens, tu sais.

... Je vais te faire comprendre, tu n'as pas d'affaire à battre ta femme ! Tu n'as pas d'affaire ! J'ai vécu toutes sortes d'affaires, moi. Si je voyais l'homme mettre sa main sur cette femme-là, je te dis il va se faire garocher en bas du balcon, man. Je te le dis, tu ne bats jamais une femme, jamais, jamais. Elle ne t'a rien fait.

... Je peux dire arrêtez de frapper vos femmes, man, parce que ce n'est pas une bonne idée de montrer ça à vos enfants. C'est une très mauvaise idée.

... Moi, tu viendrais me voir, puis tu dirais que tu as battu ta femme, je vais te battre, je vais t'assommer. Si tu me dis que tu as frappé ta femme, je vais t'assommer, ou je vais te pogner la tête, je vais t'amener à genoux devant ta femme, le gros, tu vas t'excuser, je te le jure man! Je ne verrais jamais un homme toucher une femme. Tolérance zéro. Même si tu touches un bout de ses cheveux, ou si tu tires son cheveu, le gros, je vais t'arracher la tête !

Ah, moi là, J'en ai vu tellement... Non, mais, je peux te dire que j'espère que tu vas faire passer ce message-là aux batteurs de femmes. »

* Pour des informations supplémentaires concernant cette recherche, financée par le Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH), envoyez un message à l'adresse suivante: simon.lapierre@uottawa.ca

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter