LES BLOGUES

Plus ça change, plus c'est pareil

23/06/2014 11:56 EDT | Actualisé 23/08/2014 05:12 EDT

La commission Charbonneau fera relâche pour l'été dès cette semaine. Il reste à voir ce qu'elle nous réserve pour l'automne, mais il me semble qu'il reste encore toute une brochette de témoins à interroger en peu de temps. À moins de faire prolonger leur mandat à nouveau, les commissaires doivent déposer leur rapport final en avril 2015. Et, selon des chiffres avancés en décembre dernier, cet exercice risque d'avoir coûté la rondelette somme de 43 millions de dollars une fois les livres fermés - et encore plus si le mandat de la commission est prolongé par le gouvernement Couillard.

Mais encore, si au moins cet argent se soldait par des résultats concrets, par des mises en arrestation, par des verdicts de culpabilité et par des incarcérations. Vous vous rappelez la commission Gomery? Jamais un seul politicien n'a été mis en accusation dans l'affaire du scandale des commandites. Pas un! Le plus grand acteur de ce scandale à avoir été accusé récemment est Jacques Corriveau. Aujourd'hui âgé de 80 ans, on est en droit de se demander si le processus judiciaire aboutira dans ce dossier et si justice sera faite s'il s'avère que Corriveau est coupable.

C'est drôle comment les commissions d'enquête qui se succèdent se ressemblent. Toute cette magouille se ferait toujours à l'insu des gens que nous élisons pour gérer nos deniers publics et les dépenser dans l'intérêt collectif - si on se fie aux politiciens et ex-politiciens convoqués par les commissaires. Je ne crois pas cela pour deux secondes. Les Tony Accurso, Marc Bibeau, Marc-Yvan Côté et autres de ce monde n'existeraient pas si ce n'était pas des élus et de l'accès qu'ont ces derniers au pot en or.

C'était au tour d'une autre ex-politicienne de nous prendre pour des valises la semaine dernière : Nathalie Normandeau. Ministre « senior » et vice-première ministre dans le gouvernement Charest, reine des cocktails de financement du PLQ à une certaine époque. Mais madame n'était au courant de rien de ce qui se serait passé autour d'elle pendant de nombreuses années et s'est même montrée choquée qu'on ose mettre son intégrité en doute. Pourtant, Yves Boisvert de La Presse résume bien la situation dans son dernier billet intitulé Le mur Normandeau : « Aucun politicien au Québec ayant témoigné à la commission Charbonneau ne semble savoir ce que tout le monde sait sur le financement des partis politiques ». Je vous invite d'ailleurs à lire son texte; sa phrase assassine sur le PLC est particulièrement délicieuse!

C'est quand même étrange qu'on ait passé des semaines à faire la lumière sur la magouille dans le monde syndical, des jours à « griller » Michel Arsenault, deux semaines à interroger Rambo et à parler de la soupe chaude sur les chantiers de construction de la Côte-Nord, mais... même pas une journée entière à questionner l'ex-vice-première ministre. Cette commission d'enquête commence à manquer de sérieux et de crédibilité quant à moi.

Les deux plus gros « poissons » politiques arrêtés au Québec dans les dernières années sont deux maires déchus, soit Michael Applebaum et Gilles Vaillancourt. Les deux font face à une kyrielle d'accusations au criminel. Mais encore... Comme est fait notre système judiciaire, les deux - forts de l'argent qu'on les soupçonne d'avoir volé du bon peuple - multiplieront les requêtes et les procédures pour gagner le plus de temps qu'ils pourront. Dans le cas de Gilles Vaillancourt, il a probablement le temps de mourir avant d'être jugé. Ainsi, justice est rarement faite et le cycle se répète. Ah oui! Il ne faudrait pas oublier le bon Frank (Zampino), lui aussi en attente de son procès criminel...

Mais enfin, la belle saison est arrivée, il faut en profiter, non? L'automne arrivera bien assez vite pour nous remettre sous le nez l'odeur nauséabonde de toute cette magouille dont nous faisons les frais depuis belle lurette. Allez, bon été!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

La commission Charbonneau en bref

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?