LES BLOGUES

«Relax, maman, relax!»

16/12/2015 02:21 EST | Actualisé 16/12/2016 05:12 EST

Soucieuses de faire de nos enfants des adultes responsables, capables de vivre en société et d'affronter le monde de demain, nos exigences à leur égard sont multiples, c'est pourquoi quotidiennement, il nous arrive de :

- Répéter dix fois les mêmes consignes à nos enfants, même s'ils comprennent parfaitement le français, mais qu'ils préfèrent continuer à jouer, traîner, s'amuser ou rêver.

- Perdre notre sang-froid en faisant les devoirs parce que a) nous sommes fatiguées de notre journée et b) nos enfants n'ont qu'une envie, eux aussi, décompresser.

- Leur demander de ranger leur chambre et de participer aux tâches ménagères en défendant fermement l'égalité filles-garçons.

- Leur répéter, chaque matin, de se dépêcher, au détriment de leur horloge biologique, parce qu'ils risquent d'être en retard à l'école, et nous au boulot.

- Leur imposer des emplois du temps de ministres en leur mettant la pression pour l'école et même pour leurs loisirs.

- Ne pas dire oui à tous leurs désirs et les initier, sans la moindre pitié, à la frustration.

- Veiller à ce qu'ils surveillent leur langage, à ce qu'ils partagent et qu'ils soient sages.

- Exiger d'eux qu'ils assument les conséquences de leurs bêtises, quitte à paraître psychorigides.

Heureusement, sans tomber dans la facilité ni aller à l'encontre de nos principes d'éducation, les vacances de Noël sont l'occasion rêvée pour relâcher un peu la pression, prendre le temps d'aller au rythme de nos enfants, ralentir la cadence, relativiser et injecter de la joie et de l'humour dans notre vie de famille.

C'est aussi l'occasion de prendre soin de nous-mêmes, de nous faire plaisir, de passer de bons moments et d'être un peu moins sur le dos de nos enfants, car comme Amélie Nothomb le résume dans Le Sabotage amoureux : "La liberté, c'était d'être enfin livrés à nous-mêmes. Les adultes ne peuvent pas faire plus beau cadeau aux enfants que de les oublier..."

VOIR AUSSI :

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter