LES BLOGUES

Un ciel rempli d'étoiles au Centre Bell

Coldplay a ce même don que les Beatles et U2.

09/08/2017 11:47 EDT | Actualisé 09/08/2017 15:07 EDT
The Chronicle
Montréal est reconnu pour être un public des plus intenses.

Il y a des spectacles qui vous marqueront pour toute votre vie.

Mardi soir, nous étions des milliers de Lucy in the Sky with Diamonds à vivre ce moment historique avec Coldplay.

Pas un moment que la foule n'était pas en délire. Montréal est reconnu pour être un public des plus intenses. On est très fier, n'est-ce pas les Montréalais.

Mercredi soir sera le «round two». Je ne veux pas dévoiler la playlist, mais on a eu le droit à tout un voyage multicolore à travers la discographie de ce groupe digne de la royauté musicale.

The Chronicle

Le travail exceptionnel de la conception visuelle éblouira votre iris.

Ayant eu la chance de les voir pour la cinquième fois, j'ai été émue de voir sur le visage d'un père et d'un fils vivre ce beau moment si magique pour la première fois.

Chris nous a jasé en français, malgré qu'il a dit en riant que son français était de la merde et ce n'était pas du tout le cas. Son énergie contagieuse et son charisme m'ont fait penser à un jeune David Bowie.

The Chronicle

Coldplay a ce même don que Les Beatles et U2. Ce sont des frères, et un ne peut pas fonctionner sans l'autre.

Ils nous ont invités dans leur belle complicité.

Ce groupe dégage tellement d'optimisme qu'on en ressort tellement joyeux.

Chris Martin ne manquait jamais une occasion de nous faire sentir comme la foule la plus importante sur cette terre.

Je donne tout mon respect à des artistes qui avant tout, apprécient leurs fans et créent un contact unique avec eux. Au prix que peut coûter un billet avec tous les frais, je trouve important pour l'artiste de mettre l'effort à faire vivre une expérience incroyable à leurs fans. Chris Martin ne manquait jamais une occasion de nous faire sentir comme la foule la plus importante sur cette terre. Les Justin Bieber et Rihanna de ce monde devraient en prendre note!

The Chronicle

The Chronicle

The Chronicle

Je n'ai jamais eu aussi chaud dans un concert dans tout le sens du mot que celui d'hier (malgré qu'au spectacle de Paul McCartney, je pensais qu'il me restait plus de cheveux sur la tête quand Live and Let Die jouait).

Dire que la première fois que j'ai entendu à la station 99.9, Shiver en 1999, ça fait déjà 18 ans. J'étais complètement éblouie, ma grande histoire d'amour et d'amitié continue avec Coldplay. Chris a mentionné durant le spectacle qu'il y a surement des jeunes adultes ou adolescents qui n'étaient même pas encore nés quand leur première chanson Don't Panic a commencé à jouer à la radio. Ce fut à ce petit moment que j'ai ressenti un petit coup de vieux. J'ai aperçu de très jeunes enfants avec un t-shirt de Coldplay débordant d'enthousiasme et d'émerveillement. Pour moi, c'est ça le bonheur! Voir à quel point la musique peut rapprocher les gens de différents parcours et d'origine.

The Chronicle

Préparez-vous à toute une tempête au Centre Bell ce soir.

LIRE AUSSI
»
Coldplay souffle son enthousiasme sur le Centre Bell
» Quand Louis T tente d'embrasser des hommes contre leur gré
» Réunion en vue pour les membres de One Direction?