LES BLOGUES

Comics: l'incontournable tour du monde de la bédé

Pour bien célébrer cette étrange saison qu'on nomme temps des fêtes, voici pour les amateurs de bandes dessinées deux petites suggestions qui les rendront complètement marteau.

25/11/2017 08:00 EST

Il semble que ce bon vieux joufflu, tout de rouge vêtu, ait commencé à montrer le bout du nez, et de tranquillement prendre possession de notre esprit, de nos résistances et de nos tendances bougonnes comme un Mesmer septentrional. Alors pour bien célébrer cette étrange saison qu'on nomme temps des fêtes, voici pour les amateurs de bandes dessinées deux petites suggestions qui les rendront complètement marteau.

Escapades au pays du phylactère

Comparativement au cinéma, où ils sont plus nombreux, les panoramas mondiaux sur la bande dessinée sont beaucoup plus rares. Bien sûr, les éditeurs publient souvent des histoires comparées entre l'Europe francophone et l'Amérique, l'Europe francophone et le Japon, l'Amérique et le Japon, mais rarement ces bouquins explorent en même temps ces trois théâtres avec la même rigueur qui combine intelligence, curiosité et esprit de découverte. Il faut l'avouer bien souvent les auteurs privilégient un de ces trois foyers et ne regardent les autres que superficiellement. Il y a dans ces bouquins quelque chose de profondément frustrant non seulement pour le connaisseur, mais aussi pour celui qui s'intéresse moins à la BD, mais qui aimerait tout de même en savoir plus sur elle.

Cette frustration je ne l'ai pas ressenti en lisant ce Comics une histoire de la bd, de 1968 à nos jours, publié aux Éditions Hors Collection. Divisé en trois périodes, 1968-1978, 1978-1990 et depuis les années 1990, l'ouvrage signé Dan Mazur et Alexander Danner scrute et explique l'évolution du genre en prenant bien soin de l'inscrire dans ses différentes particularités nationales.

Hors Collection

Avec leur langage simple et leur utilisation d'illustrations évocatrices, les auteurs racontent avec verve et passion cette fascinante histoire faite d'expérimentations, de tâtonnements, d'échecs, de succès, de rebellions, de contestations et de la méconnaissance d'une certaine élite qu'y ni voit que la pire illustration de la démocratisation et de la » popculturisation » de la littérature blanche.

Grands connaisseurs de la bande dessinée mondiale, autant à l'aise avec l'européenne et la japonaise que l'américaine, les auteurs décortiquent les différents courants de la bande dessinée mondiale ( S.F., polar, bd d'auteur, comic book, bd alternative, roman graphique, webbédé, etc.) sans ne jamais perdre leur regard critique et enthousiaste. Véritables boulimiques du 9e art ils s'intéressent aussi des scènes «bédéesque» moins couvertes ou oubliées comme l'Italie, l'Espagne, l'Angleterre sans ne jamais donner l'impression qu'elles y ont intégrées artificiellement pour faire plaisir aux éditeurs étrangers. Au contraire du début à la fin tout coule de source, comme si ces escapades étaient prévues dès les prémisses de la rédaction.

Le résultat est une lecture réjouissante qui titille constamment notre intérêt – la partie sur l'apport des Anglais dans l'univers du comic book est tout simplement captivante - tout en nous apprenant énormément sur la richesse du genre et de son évolution.

Et même si la partie anglo-saxonne prend un peu trop de place face aux autres bédés nationales, nationalité des auteurs oblige, et que le Québec et le Canada soient absents, Comics, une histoire de la bd, de 1968 à nous jours est sans contredit un incontournable, le panorama le plus complet que j'ai lu.

Le phénix à la houppe

Même si Hergé est mort depuis belle lurette, même s'il n'a pas eu de nouvelles aventures du reporter à la houppe depuis son incursion chez les Picaros, Tintin alimente toujours autant l'imaginaire de la bande dessinée. On n'en finit plus de le regarder sous toutes ses coutures et pas toujours avec succès, il faut le reconnaitre. Mais ce n'est pas le cas avec cette édition « collector » - on est quand même dans une publication française - de Tintin. À la rencontre des peuples du monde dans l'œuvre d'Hergé.

Originalement publié en avril 2017 dans la collection hors-série du prestigieux magazine Géo, cette nouvelle version de luxe et cartonnée explore les nombreux visages de l'autre dans l'œuvre du maitre. Que ce soit en mettant en scène les tribus d'Amazonie, les Sioux, les peuples andins, arabes ou de l'Himalaya, les aventures de Tintin sont des témoignages respectueux de la richesse de ces cultures que l'ethnocentrisme occidental à souvent relégué dans les marges de l'histoire.

Géo

Et même si on peut sentir dans les premiers Tintin des parfums « d'ethno-européanisme, » rapidement Hergé revêt les habits de l'anthropologue curieux et devient à sa façon l'intermédiaire parfait entre ces civilisations et l'européenne bouffie de sa suffisance.

Fidèle à son habitude ce Géo est une occasion pour les collaborateurs de faire le point, avec une grande originalité et de magnifiques photos, sur le rôle de ces cultures.

Fidèle à son habitude ce Géo est une occasion pour les collaborateurs de faire le point, avec une grande originalité et de magnifiques photos, sur le rôle de ces cultures. Non seulement la revue intègre merveilleusement bien le reporter du Petit Vingtième à sa grande mission, mais elle réussit à nous faire redécouvrir une pertinence que nous avions peut-être perdue de vue avec le temps.

Tout est passionnant dans cette édition « collector » qui page après page nous réservent de belles surprises dont une comparaison inspirante entre la vision de Tintin et de Corto Maltese, autre personnage de papier fétiche du vénérable magazine

Editions moulisart

Si Bob Morane a été un acteur important dans mon amour pour la géographie, l'histoire, la découverte de l'autre et le voyage, je dois aussi avouer à la lecture de ce numéro qu'Hergé y a aussi jouer un rôle important.

Dan Mazur, Alexandre Danner, Comics une histoire de la bd, de 1968 à nos jours, Hors Collection.

Géo édition collector, Tintin. À la rencontre des peuples du monde dans l'œuvre d'Hergé. Édition Moulinsart.

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost