LES BLOGUES

Cauchemars d'une nuit d'été

02/08/2014 10:48 EDT | Actualisé 02/10/2014 05:12 EDT

Deux bandes dessinées, deux histoires différentes, mais qui ont un point commun: une descente aux enfers! Une dans les tourments d'une âme déchirée par un conflit intérieur, l'autre dans un monde rempli de spectres maudits. Deux bandes dessinées différentes certes mais le même plaisir de lire. A vous de les découvrir, si ce voyage vers l'obscurité vous intéresse et si vous en avez... le courage!

Les tourments de Janus

Que serait Batman sans ses savoureux ennemis ? Rien! Absolument rien! A peine un petit milliardaire, lamentable, qui se promènerait la nuit en collant à la recherche de malfrats pathétiques, un petit super-héros de pacotille. Une chance, Bob Kane et ses successeurs ont rapidement compris l'importance de lui adjoindre des méchants à la hauteur de ses prétentions.

Depuis quelques années Urban Comics publie des albums consacrés aux plus importants méchants de l'univers Batman. Le tout nouveau Les tourments de Double-Face met en vedette le troublant Harvey Dent, alias Double-Face, un psychopathe schizophrène aux deux personnalités qui s'attirent et se repoussent avec force.

2014-07-30-batman.jpg

Dans cette traduction française de Batman; Jekyll & Hyde, notre sympathique chauve-souris doit résoudre une série de tueries massives, aussi impressionnantes qu'incompréhensibles, perpétuées pas des citoyens lambdas, pacifiques et au-dessus de tout soupçon. L'enquête du justicier en cape l'amènera à dévoiler un complot orchestré par le célèbre Janus qui désire transformer les Gothamiens en criminels sanguinaires et sauvages.

Les tourments de Double-Face propose une hallucinante virée dans l'enfance d'un Harvey Dent faible et chétif, terrorisé par son frère aîné pyromane, repoussé par son père, abandonné par sa mère dépressive et nourri par la culpabilité d'avoir refusé de sauver son frère aîné lors d'un incendie.

Mené de main de maître par un scénariste en parfait contrôle de son art et appuyé par le dessin inquiétant de Jae Lee et de Sean Phillips, Les tourments de Double-Face nous plonge dans la double personnalité de ce visage à deux faces (au sens figuré et au sens propre), dans ses crises schizophréniques et dans la lutte perpétuelle entre sa part d'ombre et de lumière. Une descente aux enfers qui n'est sans rappeler L'étrange cas du Docteur Jekyll et de Mister Hyde de R.L. Stevenson et La part des ténèbres de Stephen King, qui abordait la fusion in utero de deux jumeaux en un seul.

Une fabuleuse bédé qui illustre toute la richesse et la profondeur de l'univers de Batman qui ne cesse plus de nous surprendre. Un must!

Ils sont de retour!

Une descente aux enfers c'est aussi ce que vit Jackson T. Winters, un des plus grands cerveaux criminels du moment, engagé par un riche collectionneur pour capturer un spectre de la maison hanté la plus terrifiante d'Amérique : Le manoir Trask. Entouré d'une équipe de collaborateurs bizzaroides, un médium, un sceptique, un as du hold-up, une blonde guerrière aux allures de walkyrie et une équipe de chasseurs de fantômes style Atlantic Paranormal Society, le criminel se lance dans une aventure qui le conduira à deux doigts des portes de l'enfer.

Certes la proposition est classique, elle n'est pas sans rappeler les thèmes chers aux bandes dessinées d'épouvante et aux nouvelles qui ont fait le plaisir de mon adolescence, quand je découvrais Weird Tales, Lovecraft, Bloch et tous les autres Richard Matheson de ce monde, mais elle est réconfortante. Ghosted c'est une histoire traditionnelle de spectres vengeurs à la 13 fantômes de Steve Beck, The Haunting de Robert Wise ou encore Legend of the Hell House de Richard Matheson,.

2014-07-30-ghosted.jpg

Mais à la différence des œuvres citées on retrouve dans le scénario de Williamson un je ne sais quoi de très humoristique, de très sympathique, qui fait tout le charme de la bd; peut-être à cause de la dérision, aux sonorités «mike hammerienne», du narrateur ou de cette réjouissante rencontre entre le Poltergeist de Tobe Hooper et le Ocean Eleven de Steve Soderbergh, - le recrutement des membres de l'expédition est largement inspiré du film musique « technoisante » en moins.

Le résultat est une œuvre bon enfant, sans prétention, réjouissante, dynamique, au rythme soutenu, bref un petite bulle de plaisir exactement comme le fameux film de Soderbergh quoi!.

2014-07-30-histoiresansheros.jpg

Je ne sais pas si c'est l'écrasement de l'avion en Ukraine ou de la perte d'un ami dans le crash d'Air Algérie mais j'ai beaucoup eu envie de relire ces derniers jours Histoire sans héros de Van Hamme et Dany qui commençait à prendre la poussière sur les rayons de ma bédéthèque. Peut-être qu'inconsciemment j'espérais un miracle comme dans cette superbe bédé qui a lancé la carrière de Van Hamme ou que j'avais besoin de me replonger dans une lecture réconfortante ? Je ne sais pas... mais ce que je sais, comme le chantait Jean Gabin, c'est que 37 ans après sa publication originale Histoire sans héros tient toujours aussi bien la route. À lire pour ceux qui ne la connaissent pas et à relire pour les autres.

Paul Jenkins, Jae Lee, Sean Phillips, Les tourments de Double-Face, Urban Comics.

Joshua Williamson, Goran Sudzuka, Ghosted, tome 1 Mission fantômes, Delcourt.

Dany, Van Hamme, Histoire sans héros, Vingt ans après, Lombard.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les précédentes chroniques de Robert Laplante


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?