LES BLOGUES

S'élever dans l'adversité

23/10/2014 10:50 EDT | Actualisé 23/12/2014 05:12 EST

Pour quiconque y a travaillé, l'endroit est impressionnant. Quand on marche dans le grand hall qui mène à la bibliothèque, là même où les coups de feu d'hier ont été perpétrés, on comprend que le Parlement est un lieu qui symbolise ce que nous sommes, et ce que nous devons toujours aspirer à être: un peuple libre, fondamentalement démocratique, qui chérit les libertés individuelles.

À compter d'aujourd'hui, le Parlement canadien et ceux que nous avons élus pour nous représenter auront un rôle déterminant dans la suite des choses. Ils doivent montrer l'exemple. D'abord, en ne succombant pas à la peur. À la peur du terrorisme bien entendu, mais surtout à la peur de l'autre et à la méfiance que cela engendre. Ensuite, en élevant le débat pour faire du Parlement un endroit sérieux où la démocratie et la diversité d'opinions puissent s'exprimer dans le respect et la civilité. Enfin, les parlementaires, comme tous les Canadiens, devront faire preuve de résilience.

Malgré le drame et le choc ressentis par cet attentat empreint de lâcheté, notre vie démocratique doit reprendre son cours. La Chambre des communes ne peut pas - ne doit pas - interrompre ses travaux. L'erreur que ne devons pas commettre est de changer nos façons de faire et de vivre ensemble. S'il ne faut pas faire preuve de complaisance à l'égard de gestes aussi barbares, il faut s'abstenir de réagir sous le coup de l'émotion et poser des gestes que nous regretterons plus tard.

L'attaque d'hier a été l'oeuvre d'un lâche qui s'en est pris à des gens innocents. Aujourd'hui, la vie doit suivre son cours. Le rôle qu'occupe le Parlement canadien dans notre démocratie n'a jamais été aussi important. Le symbole que représente le monument commémoratif de la guerre n'a jamais été aussi précieux. Et la mémoire du soldat Nathan Cirillo doit nous rappeler que notre liberté et la règle de droit sont les fondements de notre démocratie.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Fusillade à Ottawa

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter