LES BLOGUES

Un temps de réflexion

19/12/2013 12:35 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

Je voudrais profiter du fait que nous sommes à quelques jours de Noël pour souhaiter à tous de très belles fêtes. En ces moments de réjouissances, on me permettra de rappeler, hélas, que ce ne sont pas tous les Québécois qui ont la chance de vivre dans la dignité. Heureusement, de nombreuses personnes, dont font partie des membres du syndicat que je représente, font de grands efforts pour atténuer la souffrance humaine.

Je tenais à souligner cette contribution nécessaire de nos membres pour que le Québec soit à la fois plus sensible et plus inclusif. Dans un monde de plus en plus tourné vers des valeurs individualistes, il est rassurant de savoir que des hommes et des femmes sont encore motivés par l'altruisme et le service à la collectivité.

D'ailleurs, une des principales motivations des femmes et des hommes qui choisissent de faire carrière au sein du gouvernement et des organismes parapublics est l'opportunité de faire avancer toute la société.

À cet égard, nous avons récemment récompensé des professionnels membres du SPGQ pour, justement, souligner cette dimension essentielle de leur engagement.

Ainsi, M. Simon-P. Guertin, du ministère des Pêcheries et de l'Agriculture du Québec, a reçu un prix pour des travaux menant à l'obtention d'un brevet en lien avec un procédé favorisant le traitement d'effluents d'origine animale. Ce nouveau procédé présente un potentiel d'intérêt dans le développement de nouvelles stratégies d'élevage et de gestion des déjections animales tout en favorisant la valorisation de la biomasse.

Quand on sait à quel point nous devons trouver des solutions efficaces et innovantes afin de réduire la pollution, ce prix vient rappeler que l'État peut être un atout majeur pour la société québécoise quand on lui en donne les moyens.

Pour leur part, six professionnels de l'équipe géomatique du ministère de la Sécurité publique, représentés par M. Luc Lessard, ont reçu un prix pour la réalisation du site www.donnees.gouv.qc.ca.

Ils ont concrétisé l'engagement pris par le Québec de se doter d'outils lui permettant de devenir un gouvernement ouvert. Le site met à la disposition des citoyens des données ouvertes, ce qui permet d'accroître la transparence de l'action gouvernementale, la participation citoyenne et la collaboration avec les différents acteurs gouvernementaux.

J'avais souligné, lors de mon passage à la commission parlementaire examinant la future Loi sur l'intégrité, toute l'importance d'un accès le plus ouvert possible aux données publiques. Nous étions d'avis qu'un registre public et accessible à la population des contrats accordés par le gouvernement devait être mis en place. Grâce à une expertise gouvernementale de pointe, les choses progressent. Il ne faudrait surtout pas perdre cet avantage et même le renforcer là où il s'est malheureusement affaibli.

Les Québécois peuvent compter sur une expertise de grande qualité, non seulement pour lutter contre la pollution et contre la corruption, deux maux qui nous affligent comme société, mais aussi dans une foule de domaines beaucoup plus proches du quotidien qu'on pourrait le croire.

Bien qu'elles puissent sembler éloignées de la vie de tous les jours, je vous assure que les diverses expertises des employés de l'État sont, au contraire, tout à fait connectées sur le réel.

Je viens de vous en donner deux exemples que nous avons récemment récompensés, mais j'aurais pu multiplier ces cas concrets démontrant toute l'utilité de nos expertises pour la société québécoise. D'ailleurs, c'est ce que nous avons l'intention de faire en 2014.

D'ici là, place aux réjouissances avec vos proches!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.