LES BLOGUES

Enfin un Monument national de l'Holocauste à Ottawa

11/11/2013 12:00 EST | Actualisé 10/01/2014 05:12 EST

Fin octobre ont été annoncés les six concepts finalistes pour l'édification d'un Monument national de l'Holocauste à Ottawa . C'est dire que le projet progresse bien. Et c'est tant mieux.

Ayant suivi de très, très près le cheminement de cette idée, de sa conception à l'annonce d'il y a deux semaines, en passant par les péripéties législatives et parlementaires et les questions financières, le fait que le Canada ne sera bientôt plus le dernier pays allié à ne pas avoir de monument commémoratif de l'Holocauste dans sa capitale ne peut que me réjouir - et réjouir ceux et celles qui veulent commémorer ce sombre épisode de l'histoire de l'humanité. Notons que ce projet a reçu l'appui unanime des députés de la Chambre des communes.

Le comité chargé de recueillir les fonds nécessaires (le gouvernement fédéral s'étant engagé à contribuer dollar pour dollar jusqu'à un maximum de 4 millions $) avait trois ans pour y arriver. En l'espace d'un an, ce fut chose faite. On peut donc voir combien l'appel du comité responsable du monument a résonné dans la population.

Le projet attire l'attention d'artistes renommés dans le monde entier, dont Daniel Libeskind, qui est le cœur de l'équipe qui reconstruit le World Trade Center à New York.

Sous la responsabilité bienveillante et très engagée du ministre des Affaires étrangères John Baird, qui est le ministre responsable pour la région d'Ottawa, le comité a travaillé si efficacement que les choses sont en place pour une inauguration quelque part en 2015. Ce qui, pour de tels projets, est rapide.

Plus jamais

La Shoah est un des épisodes les plus sombres de l'histoire humaine.

Une des sociétés les plus développées, les plus cultivées, les plus riches du monde, l'Allemagne, a mis ses immenses qualités au service de l'objectif d'annihiler une nation entière. Cette obsession était telle que, même dans ses moments les plus difficiles au front, l'Allemagne a préféré détourner des trains et des ressources pour la poursuite du travail de massacre au lieu de ravitailler ses soldats.

Enfants, femmes et hommes ont été humiliés, privés de leurs droits, déportés, torturés, tirés, pendus, massacrés, gazés et brûlés dans la poursuite d'objectifs racistes et exterminationistes.

Malgré le fait que les événements qui constituent la Shoah sont parmi les plus photographiés, filmés et documentés du monde, certains s'entêtent à vouloir les nier ou les diminuer - y compris certains commentateurs réguliers sur ce blogue.

À l'heure où les derniers rescapés - et bourreaux - quittent ce monde, il est du devoir des autorités publiques de reprendre le flambeau, de s'assurer que toutes et tous connaissent cette période et les leçons qui doivent en être tirées.

Le racisme, l'antisémitisme, l'homophobie, l'extrémisme, le fanatisme ont mené au massacre de millions et de millions d'innocents.

Assurons-nous de ne pas oublier. Le Monument national de l'Holocauste nous y aidera.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Certaines images de la libération du camp Buchenwald peuvent choquer

Liberation Of Buchenwald


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.