Ricardo Lamour

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Ricardo Lamour
 

Respect pour les chauffeurs de taxi!

Publication: 04/05/2012 12:23

Plusieurs ont vu la vidéo montrant un jeune homme écrasé par un chauffeur de taxi. J'ose espérer qu'ils ont aussi vu les vidéos montrant plus de détails sur le contexte ayant mené à l'écrasement du jeune homme de 23 ans devant ses amis. Il y avait plusieurs personnes en train d'envoyer des coups de pieds sur le véhicule. Ça aussi, ça fait partie du drame.

Ce qui est arrivé au jeune est terrible et choquant. Or, si je me mets à la place de Guercy Edmond, le chauffeur de taxi maintenant accusé de voie de fait graves, conduite dangereuse causant des lésions, délit de fuite et voie de fait armé, qui voyait son auto être vandalisé, j'aurais paniqué. Je n'aurais pas été très «zen».

Tu fais quoi quand tu te retrouves dans une situation ou ton véhicule se fait prendre d'assaut par quelques personnes, en pleine rue? Tu prends le bâton de baseball que tu gardes dans ton coffre arrière? Tu montes tes vitres et tu restes dans l'auto? Tu laisses tomber ton égo, tu supplies les personnes d'arrêter de donner des coups à ton gagne-pain, tu fais abstraction d'une possible fatigue liée à 12 heures de travail semi-stérile et tu tentes de fuir sans écraser personne?

Imaginons si les seules caméras ayant filmé les événements étaient celles des amis de Benoît Kapelli, la personne écrasée? Il y aurait alors beaucoup moins de place pour un véritable capital de sympathie envers le chauffeur de taxi. De mon côté, j'ai un préjugé favorable envers les chauffeurs de taxi. Je crois qu'on ne célèbre pas assez leur travail.

Beaucoup exercent leur métier avec grâce et finesse. Pour les autres, le regard de mépris qu'on peut parfois percevoir est peut-être le miroir du traitement que la société a pour eux, non? C'est mon hypothèse.

Selon moi, le maire Tremblay devrait traiter les chauffeurs de taxi, comme il traite ses bixis -- les défendant et investissant en eux, en les voyant comme une valeur ajoutée à la ville. Ceux-ci devraient tous, après un certain nombre de temps de preuve de service intègre, avoir accès à l'Hôtel de Ville de Montréal, car si nous avons des ambassadeurs, ils ont font partie. Ils serpentent Montréal autant, sinon plus qu'un patrouilleur du SPVM.

En bref, je crois que Guercy a fui par crainte et qu'il n'a pas tenté d'utiliser son véhicule comme une arme, mais plutôt comme un bouclier. Vous avez vu l'état de son bouclier? Ce sont des pieds et des corps qui ont fait ça. Pas un carambolage.

Y aura t-il une véritable prise en considération du contexte ayant mené aux tristes événements de la nuit de samedi à dimanche dernier? Je comprends les chauffeurs qui ont manifesté leur indignation. Si plusieurs chauffeurs de taxi étaient là pour Guercy, ils sont aussi là parce que la judiciarisation de leur collègue fait éclipse aux conditions difficiles qu'ils vivent.

S'il est vrai que les chauffeurs de taxi, de par leur disponibilité et la nature de leur mandat, ont déjà sauvé bien des vies, qui sauve les chauffeurs de taxi?

Guercy n'aurait jamais dû être arrêté et passer une seule seconde en prison. Il aurait plutôt dû recevoir le traitement qu'on réserve à quelqu'un qui est agressé. La considération que son véhicule ait servi d'arme de crime me semble être une insinuation que les attaques perpétrées contre lui visait à le désarmer. Un véhicule de taxi, avant d'être une arme, pour son utilisateur, c'est avant tout, un passeport vers l'amélioration de sa condition. Toutefois, la précarité de l'emploi fait qu'au lieu d'être un bureau, le véhicule peut devenir une cage, lorsque le chauffeur est obligé de faire de 60 à 80 heures pour se sentir utile.

Il serait bien de s'intéresser aux réalités de ces professionnels.

En mon sens, la justice serait que Guercy Edmond puisse être considéré comme une victime ayant subit une série de formes de violence, tout en bénéficiant d'une enquête tenant compte non seulement de ses actes, mais du contexte de cette tragédie et aussi de l'absence d'antécédents judiciaires à son dossier.

Je souhaite que toutes les accusations sur Guercy tombent. Je souhaite aussi le prompt rétablissement de Benoît Kapelli, même si celui-ci s'est délibérément mis devant un véhicule en mouvement. Il a assez souffert. Ses amis qui l'ont incité à commettre l'irrationnel ont du faire des cauchemars.

Je souhaite que les conditions soient réunies afin de protéger, célébrer et reconnaître les vrais ambassadeurs de Montréal.

Respect pour les chauffeurs de taxi.

 
Suivre Le HuffPost Québec