LES BLOGUES

Un modeste hommage à de grands Québécois

16/01/2013 11:37 EST | Actualisé 18/03/2013 05:12 EDT

Dimanche soir dernier, j'avais les yeux rivés sur le petit écran. Comme plusieurs milliers de personnes, je regardais avec grand intérêt La soirée excellence La Presse, sous le thème Le meilleur de nous-mêmes, à l'antenne de Radio-Canada. Cette soirée visait à rendre hommage à des Québécois et des Québécoises qui ont fait une différence dans leur milieu respectif.

Personnellement, j'ai surtout regardé l'événement sous l'angle de la diversité et de l'intégration des membres issues des communautés culturelles présentes au Québec. Force est de constater qu'il n'y avait pas beaucoup de personnes issues de l'immigration parmi celles qui ont été honorées ce soir-là.

Malgré tout, je tiens à saluer chaudement les lauréats Evens Guercy, Dax Dasilva, Kanyurchi T. Chika pour leur contribution à l'avancement de la société québécoise. Je tiens à leur dire : "merci, vous êtes inspirants!" Leur parcours et leurs réalisations sont, pour moi, un bel exemple et une autre preuve de ce que j'aime appeler Le Québec des possibles. Certes, l'année 2012 est passée à la vitesse grand V. Si comme moi vous n'avez pas eu l'occasion de lire ou de voir les reportages retraçant le parcours et les accomplissements de ces grands Québécois, alors je vous propose de les découvrir ou de les redécouvrir dans les lignes qui suivent. C'est ma façon, à moi, de leur rendre nouvellement hommage.

1- Evens Guercy : Ce policier d'origine haïtienne a fondé, en 2005, le Club de boxe l'Espoir. Avec le temps, l'endroit est devenu un instrument de lutte contre l'exclusion sociale des jeunes de Saint-Michel, un quartier défavorisé du nord de Montréal. Cliquez ici pour voir une entrevue avec lui à l'émission Deux filles le matin.

2- Dax Dasilva : Fils de parents provenant d'une communauté portugaise en Inde, Dax Dasilva a vu le jour à Vancouver. Il s'est installé au Québec en 2001. Dax Dasilva est le président fondateur de la société montréalaise Lightspeed, qu'il a lancée en 2005. Celle-ci a révolutionné le monde la vente de détail. Pas étonnant que Lightspeed connaisse actuellement un succès monstre ici comme à l'international. Cliquez ici pour voir une entrevue avec Dax Dasilva sur SAJEenaffaires.com.

3- Kanyurhi T. Tchika : Sa détermination a contribué à réhabiliter la mémoire des premiers esclaves noirs qui sont arrivés en Nouvelle-France. Installé au Québec, M. Tchika a vu le jour au Congo-Kinshasa. Son roman La Dynastie présidentielle, portant sur le régime de Mobutu est enseigné dans le département des lettres de nombreuses universités. Cliquez ici pour voir une entrevue avec lui à RDI.

4- Danièle Henkel : Elle s'est fait connaître et surtout aimé du public québécois par sa participation à l'émission télé Dans l'oeil du dragon. Bien qu'elle n'ait pas été consacrée personnalité de la semaine l'an dernier, Mme Henkel a présenté le prix Personnalité de l'année Gestion et entrepreneuriat à Joey Saputo, lors de La soirée excellence. Née d'un père Allemand et d'une mère marocaine, le parcours de Mme Henkel est pour le moins fabuleux. La chroniqueuse Nathalie Petrowski a fait un portrait saisissant de la dragonne. À lire ici.

Encore une fois, messieurs, dame : je tiens à vous dire un gros merci. Vos parcours et vos accomplissements respectifs sont des plus inspirants. En vérité, en vérité je vous le dis : vous êtes de grands Québécois!