Pierre Martin

RECEVEZ LES NOUVELLES DE Pierre Martin
 

Des évêques, des pilules et des votes: pourquoi religion et politique sont inséparables

Publication: 17/02/2012 22:08

Alors que les nouvelles économiques positives enlèvent du mordant aux critiques des républicains sur ce front, la « guerre culturelle » prend le relais. Depuis au moins une semaine, le débat politique et la campagne électorale ont été marqués par la controverse autour d'une réglementation en développement de la nouvelle loi sur la santé qui vise à obliger les compagnies d'assurance à fournir des contraceptifs sous prescription sans frais à toutes les femmes couvertes par une assurance privée. Une exception était prévue pour certaines institutions religieuses, mais pas toutes. Il n'en fallait pas moins pour déclencher l'ire des évêques américains. Comment le gouvernement osait-il forcer des hôpitaux, collèges et universités catholiques à déroger aux règles du Vatican en les obligeant à offrir à leurs employées les mêmes avantages que toutes les autres femmes du pays ? En bout de ligne, l'administration a trouvé un compromis en ne forçant pas ces institutions à offrir cette couverture, mais en obligeant les compagnies d'assurance à la fournir à toute femme qui en ferait la demande. C'est un compromis qui passera sans doute très bien dans l'opinion publique, mais les évêques continuent de pousser pour une exemption totale, en profitant à plein de la course à l'investiture républicaine, où chaque candidat cherche à se placer plus à droite que ses adversaires.

Pourquoi la religion occupe-t-elle une place si importante dans le débat partisan aux États-Unis ? Vaste question. Pour donner quelques éléments de réponse, je propose ici un examen sommaire des quelques corrélations de base qui montrent que si l'identité religieuse prend moins de place aujourd'hui qu'elle en a déjà prise dans la structuration du système partisan américain, l'intensité de la pratique est devenue un élément central du clivage partisan. On peut facilement l'observer dans ce premier graphique, qui met en relation un indice mesurant l'intensité de la pratique religieuse avec le vote pour Barack Obama en 2008 dans les cinquante États américains.

Lire la suite: http://www.cerium.ca/Des-eveques-des-pilules-et-des

 

Suivre Pierre Martin sur Twitter: www.twitter.com/@pmartin_UdeM