Huffpost Canada Quebec qc
LES BLOGUES

Des analyses et des points de vue multiples sur l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Pierre-Guy Veer Headshot

Les réchauffistes creusent le fond du baril

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Au début ils vous ignorent; ensuite ils rient de vous; ensuite ils vous attaquent; ensuite vous gagnez. Cette phrase attribuée à Gandhi s'applique parfaitement aux croyants - puisqu'il faut une foi religieuse pour y croire - du « réchauffementchangementdérangement » climatique, qui en sont à la troisième étape.

Non satisfaits que le public accorde de moins en moins d'importance à leur arnaque, que les données satellites soient trop « négationnistes » et que plusieurs études (de 2015) parlent de l'influence de cette gigantesque bombe H à 150 M de km de la Terre sur le climat, voilà qu'un groupe de scientifiques veut que le gouvernement des États-Unis utilise le Racketeer Influenced and Corrupt Organization Act (RICO, à l'origine créé pour combattre la mafia) contre les scientifiques qui osent parler contre l'Église verte. Voyant que leur stratagème s'est retourné contre eux, ils ont vite fait de retirer cette lettre... oubliant que l'Internet permet d'éviter que de tels documents tombent dans un «trou de mémoire.»

Dans ladite lettre donc, on répète les mêmes inepties au sujet du « réchauffementchangementdérangement » climatique causé par l'Homme, que c'est catastrophique et que l'on doit agir au plus vite... même si la quasi-totalité des prédictions climatiques ne se sont pas concrétisées.

Si cela ne vous convainc pas que le réchauffement climatique n'est pas une religion, rien ne pourra. La science, la vraie, est toujours ouverte au débat et aux nouvelles idées tant qu'elle respecte la méthode scientifique - découvrir si les faits correspondent à une hypothèse pour ensuite tirer une conclusion. C'est d'ailleurs pourquoi on accorde (généralement) si peu d'attention aux créationnistes et à toutes ces médecines « alternatives »; elles n'ont aucune base scientifique et n'ont jamais été publiées dans des ouvrages révisés par les pairs.

Du côté du climat par contre, on part d'une conclusion et on essaie d'agencer les faits en conséquence - comme les compagnies de tabac avant. C'est dramatiquement évident du côté de la NASA, dont les données de températures au sol divergent non seulement des données satellites mais également entre elles au cours des années. Comble de l'insulte, la NASA (et son équivalent australien) refuse obstinément de dire comment elle ajuste ses données, ajustement qui, à lui seul, explique le « réchauffement » actuel.

Du point de vue de l'école des choix publics, il ne peut en être autrement. L'industrie du réchauffement est rentable, très rentable : 1,5 billion (1500 milliards) $. Elle doit son existence à la (fausse) croyance au « réchauffementchangementdérangement » climatique mais aussi aux prêts plus qu'avantageux des gouvernements, ce qui se termine soit par une faillite, soit par un transfert de richesse vers les plus riches - sans oublier toutes ces subventions de recherche sur le climat. Il est donc normal de la voir se battre avec l'énergie du désespoir pour ne pas tomber dans l'oubli.

Malheureusement pour elle (et heureusement pour l'humanité), cette arnaque tire à sa fin. Les croyants du réchauffement utilisent les dernières énergies qu'ils leur restent avant de finir au même endroit que l'alchimie, l'astrologie et l'homéopathie.

Le plus tôt sera le mieux; on a assez souffert de cette montée du socialisme nouveau. Ne le laissons pas se propager.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST:
Close
Les choses que font les Canadiens au moindre signe de réchauffement
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter