LES BLOGUES

La séduction est sur le respirateur artificiel

03/12/2016 08:14 EST | Actualisé 05/12/2016 09:24 EST

À quel moment s'est-elle enfuie? À quel moment l'avons-nous tassée? La séduction est sur le respirateur artificiel. Faudra penser à devoir s'en passer bientôt et en faire son deuil. Son état ne s'améliore pas. A-t-on encore vraiment besoin d'elle?

D'année en année, on séduit de moins en moins dans le but d'attirer ou de charmer. On veut du «Tout cuit dans l'bec». On ne veut plus travailler pour avoir quelqu'un. On ne ressent plus que ça en vaut la peine. On va lui taper sur les nerfs si on insiste et si on lui démontre encore et encore de l'intérêt. J'y ai dit « Allo » et elle n'a pas engagé la conversation, c'est clair que mon chien est mort. (Non il n'est pas mort ton chien même qu'il n'a pas encore de nom. Fonce!) Mais on passe alors à une autre, à la prochaine qui va nous taper dans l'œil, en espérant que ce soit la bonne. Après combien de « Non j'peux pas » que t'arrêtes de l'inviter? Elle est où la ligne du « Elle est crissement pas intéressée » ? On baisse les bras au premier signe de refus, de rejet.

On se fait notre propre séduction, on le fait à la place de l'autre qu'ON trouve drôle, qu'ON trouve fin, qu'ON trouve attentionné alors que l'autre ne le fait pas nécessairement pour nous particulièrement pis on tombe en amour avec cette personne là à cause de ce qu'on lui a trouvé de bien. Est-ce qu'on serait plus attirés par des gens qui ne le sont pas par nous et qui ne nous démontrent pas d'attentions? On prend parfois le challenge pour de l'attirance.

On ne séduit plus seulement pour être gentil. On le fait souvent pour un but précis. On veut le conte de fées, mais sans le conte pis sans la fée qui, de toute façon, on commencera à trouver trop folle pis trop freak quand la passion du début commencera à s'éteindre.

Mettre encore ça sur la faute des réseaux sociaux (qui ont le dos large, soit dit en passant) serait trop facile encore une fois. Ah les maudits téléphones. Paraît qu'ils sont de plus en plus intelligents et qu'ils en seraient en partie responsables, mais qui les contrôle déjà? Maudits réseaux sociaux, maudits horaires chargés à ne penser qu'au prochain week-end (qui sera chargé aussi) ou aux prochaines vacances où l'on se dira qu'on n'a pas envie de revenir dans la routine. On n'a plus le temps de rester ancré et de profiter du moment présent alors l'attention qu'on porte aux autres s'en ressent.

Aurait-on peur de la séduction? De la servir? De la recevoir? De ne pas savoir la gérer? Du rejet? C'est un jeu où l'on ne veut jouer que si l'on est assuré de gagner, autrement on s'abstient. Voilà pourquoi Tinder est parfait pour éviter cette crainte. J'ai liké sa photo. «Vous êtes compatibles» apparaît: super, je sais déjà que ma face lui plaît donc moins intimidant de lui parler puis ça ne m'engage à rien. Parce qu'on ne se cachera pas que c'est la photo qui prime sur la description de ton profil que t'as recommencée sept fois. Quelqu'un là-dessus s'est déjà dit? : « Il n'est pas du tout de mon goût, mais sa description est WOW! » j'appuie sur le cœur. Tant mieux si c'est le cas. Parceque oui, il peut aussi y avoir une description qui accompagne la photo. Vous saviez?

Je parle de séduction et qu'est-ce qui vous vient en tête? L'amour et/ou le sexe. Vous n'êtes pas dans le champ, mais recevoir un compliment est une forme de séduction et la séduction n'est pas nécessairement une entrée vers le « J'aimerais aller prendre un verre pour te connaître davantage pour voir si l'on pourrait être conjoint de fait pis payer nos comptes »; ou « J'veux coucher avec toi donc je commence ça avec un compliment ben easy comme collet pis j'vois comment tu réagis. »

Pourquoi ne pas prendre et offrir la séduction sans but aucun et seulement pour le compliment? Qui sait aussi si elle ne débouchera pas ailleurs à un moment donné? Le problème avec la séduction, c'est qu'on aimerait la recevoir que des gens qui nous plaisent déjà. Sinon un malaise s'installe plus souvent qu'autrement chez la personne qui la reçoit. Ben oui, c'est plaisant de recevoir un compliment random, mais on dirait que ça prendrait un cours 101 de gestion de compliments avec un module supplémentaire sur quoi dire d'autre que « Merci » et surtout ne pas faire comme moi.

«T'as un beau chandail Patrick

«Merci» et de donner le prix du chandail prouvant que tu peux avoir du beau linge à p'tits prix. Fais pas ça.

Pourtant, qui n'aime pas se faire séduire lorsque c'est fait avec classe et bon goût. C'est bon pour l'ego. On séduit en saluant un inconnu que l'on croise au bureau, quand on laisse sa place dans l'autobus, quand on complimente le serveur du resto pour son sourire et son bon service. C'est tout ça la séduction. On peut tenter de l'éviter, mais parfois elle survient par un compliment quand on ne s'y attend pas.

« Bonjour, vous avez une très jolie robe. »

Le commentaire surprend et peut laisser l'idée de l'attirance sexuelle, mais je ne veux pas croire que ça se fait uniquement avec cette intention, non j'veux juste pas.

Dire qu'il n'y a pas si longtemps, on invitait une fille à danser pour la séduire. Essayez ça dans les bars maintenant pour voir. « Salut, je m'appelle Patrick, viens-tu danser? » Si Kevin Costner a déjà dansé avec les loups...

Croiser quelqu'un en lui faisant un simple signe de la tête ou un « Salut » ne suscite souvent aucune réaction de l'autre ou à peine un semblant de sourire. Je le sais, je le fais fréquemment et ça me fascine de constater que les gens ne sont pas prêts à recevoir cette marque de courtoisie. Bien que je ne le fasse pas pour attendre quoi que ce soit en retour, mais combien plaisant c'est de se le faire retourner? C'est énorme. Et lorsque je ne salue pas, c'est à ce moment que je reçois en pleine face un magnifique sourire agrémenté d'un « Bonjour! » des plus sentis, mais aucune réaction de ma part. Pas par choix, mais parce que trop surpris de me faire servir la même médecine que je dénonce ici.

Et là je m'en veux, je m'en veux au point d'avoir envie de rebrousser chemin jusqu'à cette personne et de lui présenter mes excuses. Bien souvent, ces gens qui ne sont pas réceptifs à ces attentions sont probablement trop pris par leurs préoccupations du moment ou juste moins sociales. Et si ça améliorait leur journée que vous leur offriez votre plus beau sourire malgré tout? Ils ne vous répondront peut-être pas, mais qui peut dire qu'il ne veut jamais se faire sourire? Cette personne pourra croire que vous voulez coucher avec lui ou elle (parce que oui, il y a des gens qui croient ça), on s'en fout, vous n'aurez été qu'aimable et gentil le temps d'un instant.

Et vous les couples, vous séduisez-vous encore? Je l'espère bien, comme si c'était seulement réservé qu'aux célibataires. Séduire quelqu'un qui est déjà amoureux de toi, n'est-ce pas la plus belle forme d'amour qui soit? Qui n'a pas une seconde de libre dans sa journée? Parce que c'est le temps que ça prend pour séduire. Ouvrons-nous, soyons plus réceptifs envers les autres, ramenons la séduction et au lit, fermons nos téléphones et séduisons-nous. De toute façon, ils sont intelligents, ils comprendront...

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les quatre étapes de séduction

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter