LES BLOGUES

Je conduis un scooter et je ne sais plus où me stationner

Récemment, je sens que les agents ont le crayon lourd avec nous les « deux-roues ».

20/08/2017 08:00 EDT
Evgeny Sergeev via Getty Images
Les motos croient que les espaces de stationnement pour motos ne sont pas pour scooter et les scooters sont mécontents puisque les motos prennent trop de place.

Bonjour Montréal,

Je suis né à Montréal, je te fréquente depuis la vingtaine et j'y habite depuis presque 20 ans. Je t'aime. J'ai quitté ma banlieue et je suis venu à Montréal, avec l'espoir d'avoir plus d'opportunités de carrière et surtout pour ne pas passer le 1/3 de ma vie derrière un volant. J'ai fait ce choix et j'en suis très heureux. Toutes ses heures de plus dans ma vie, je les ai appréciées avec mes amis, ma famille, au travail...

En 2009, j'en avais marre d'avoir une voiture à gérer et surtout à déplacer d'un banc de neige à l'autre l'hiver sans compter les égratignures des vélos l'été. Ma conjointe avait une voiture alors on a décidé de vivre avec une seule voiture. Moi le banlieusard, j'ai partagé une voiture avec ma conjointe, pour toi Montréal.

Après quelques mois, j'ai eu l'envie de liberté et je me suis acheté un scooter, une Vespa. Un retour en arrière pour moi, car j'avais eu un scooter dans les années 80. C'était le complément idéal : une voiture et un scooter. Pour l'hiver, il y avait le métro, les taxis, Communauto et plus récemment Car2Go. J'ai habité le plateau, avant que ça soit cool et jusqu'à que ça soit trop cool. J'y ai travaillé pendant plusieurs années, avec ma Vespa et je n'y ai jamais eu une seule contravention. Sur le plateau, les règles sont vagues pour le stationnement de scooter. Les agents sont tolérants. Ils l'étaient, mais récemment un ami s'est fait insulter par un agent de Stationnement Montréal « va te stationner ailleurs avec ta mobylette, tu n'es pas la bienvenue » (#WTF?) Pourtant les règles sont moins strictes et selon mon appel avec le greffe de Montréal, si le scooter ne bloque pas un accès (descente pour handicapé), ne prend pas un espace de stationnement dit « payant » et respecte les signalisations de la ville, tout est cool. On pouvait se stationner sur le bout d'une rue, avant/après un « stand » de Bixi, entre deux voitures... Tant que c'était logique, c'était toléré.

Imaginez, trois espaces pour voitures peuvent permettre à 21 véhicules à 2 roues de se stationner!

Je travaille depuis peu au centre-ville. Il y a des tours de bureaux et donc plus de gens au mètre carré que sur plateau. Plus de gens veulent donc dire, plus de voitures et plus de motos. Dans Ville-Marie, les règles sont très strictes, les motos et scooters doivent se stationner dans les zones pour motos. Il n'y a donc évidemment pas assez de place pour tous. On peut se mettre dans un stationnement régulier (payant), mais qui paierait 20$ par jour pour occuper seulement 1/7 d'un espace de stationnement ? Parce que c'est le nombre de véhicules à 2 roues qui peuvent être stationnés dans un espace pour voiture. Imaginez, trois espaces pour voitures peuvent permettre à 21 véhicules à 2 roues de se stationner! Il y a autour de mon bureau 3 ou 4 de ces zones pour motos. On est serré, mais on s'en sort bien.

J'ai parlé avec Denis l'autre jour, il travaille dans la même zone à faire la même chose (donner des tickets) depuis 25 ans. Récemment, je sens que les agents ont le crayon lourd avec nous les « deux-roues ». J'ai en moyenne 1 ou 2 contraventions par mois. Tiens l'autre jour, je stationne sur un coin dans une zone pour moto. Je n'ai jamais de problème, mais ce jour-là, j'ai eu une contravention. J'étais bel et bien dans la zone, mais je n'étais pas à 5 mètres du coin. Pourtant la pancarte « stationnement pour motos », située à 4 mètres du coin, indique bel et bien une zone pour motos. Nous sommes 6 motos. Alors ça dépend de quoi ? De l'humeur de l'agent ? Pourtant on fait notre bout ?!? Mis à part le fait que l'on puisse alléger le nombre d'espaces nécessaires pour 21 personnes se rendant au travail en utilisant que 3 espaces normalement réservés aux voitures, saviez-vous qu'un scooter consomme aussi peu que 2L au 100 km ? C'est différent pour les motos. Ah oui, mais vous ne savez pas qu'il y a une guéguerre entre les scooters et les motos ?!

Les motos croient que les espaces de stationnement pour motos ne sont pas pour scooter et les scooters sont mécontents puisque les motos prennent trop de place.

Les motos croient que les espaces de stationnement pour motos ne sont pas pour scooter et les scooters sont mécontents puisque les motos prennent trop de place. Bref au niveau environnement, on fait notre part. On n'est pas aussi cool que ceux qui ont les moyens de se payer une Tesla et qui d'un seul coup, font un « statement » sur leur statut social (j'ai du cash) et sur leurs valeurs environnementales (ma voiture est écolo, car 100% électrique). Parlant d'essence, pour nous, les scootéristes, une amende de 53$ représente en moyenne une année complète d'essence. Vous trouvez que ça a du sens que les amendes soient le même prix que pour une voiture ?

Dernier point, s'il vous plait passez le mot à vos collègues policiers, de se calmer le pompon. Un groupe de scootéristes a fait une balade ( LA ballade annuelle, plus de 50 scooters ) et le groupe a subi l'intimidation de la part des policiers à 2 reprises. Les gens n'ont pas trop compris leur attitude. Mais bon, chacun vi ses frustrations,

LIRE AUSSI
»
Des rues blanches pour lutter contre la chaleur!
» 95 % des Canadiens affirment être de bons conducteurs
» Un nouveau festival 400 fois moins cher que la Formule E