LES BLOGUES

Explosion d'études sur le café: n'est-ce pas merveilleux?

09/04/2015 10:55 EDT | Actualisé 09/06/2015 05:12 EDT

Dans une récente étude intitulée « Déclin d'attention dans le secteur des sciences » (sic), des chercheurs finlandais et américains nous apprenaient que la communauté scientifique est à ce point inondée d'études, tous sujets confondus, qu'elle n'arrive plus à suivre le fil des événements. Conséquemment, l'attention accordée à chacune s'étiole de plus en plus rapidement, ce qui représente une perte énorme pour l'avancement des sciences, des connaissances et du savoir.

Selon les auteurs, cette problématique est remarquablement moderne et très « Facebook ». Le nombre de citations (études, travaux, articles, références, etc.) constitue la principale mesure de succès dans le monde scientifique. Cette dimension est à la base de la notoriété, de l'avancement professionnel et de la réputation des chercheurs. Ces derniers ont donc tendance à publier de plus en plus de messages, un peu comme nous - le commun des mortels - le faisons sur Facebook, histoire d'obtenir plus de « J'aime » et de démontrer à ses « amis » à quel point sa vie est exceptionnellement intéressante.

Les chercheurs auraient pu illustrer encore plus leur propos en prenant l'exemple du café. Ces derniers mois, les études se suivent à un rythme impressionnant, à commencer par un article de la revue Sciences et Avenir repris amplement dans les médias et les réseaux sociaux en début d'année. À l'occasion de la Journée internationale du café l'an dernier, la revue attirait l'attention de ses lecteurs sur cinq études distinctes soulignant que ce breuvage gardait non seulement en éveil, mais qu'il améliorait aussi l'attention visuelle, diminuait le temps de réaction, augmentait la vigilance, ravivait la mémoire et avait un impact positif sur l'humeur. Toute une boisson.

Plus récemment, une méta-analyse (revue de 356 études) menée par le Kangbuk Samsung Hospital de Séoul nous apprenait que boire cinq tasses de café par jour pouvait diminuer le risque de maladie coronarienne. Une autre étude, cette fois du World Cancer Research Fund de Londres, nous indiquait que boire trois verres d'alcool par jour pouvait causer le cancer du foie, mais que boire du café régulièrement pouvait nous en prémunir. Selon le Journal of Inorganic Biochemistry, les grains de café verts auraient quant à eux un effet bénéfique sur le cancer du sein et réduiraient les effets négatifs de la chimiothérapie.

La Johns Hopkins University School of Medicine de Baltimore nous apprenait de son côté que le café pouvait jouer un rôle important dans la prévention du Parkinson, de l'Alzheimer et de la sclérose en plaques. La revue European Journal of Nutrition attirait quant à elle notre attention sur une étude européenne selon laquelle boire régulièrement du café améliorait la force et la qualité de notre ADN. N'est-ce pas merveilleux?

La liste ces derniers mois semble sans fin. Mais cette recrudescence d'études sur le café, relayées massivement dans les médias et les réseaux sociaux, semblent néanmoins donner raison aux millions de buveurs de café sur la planète (12 000 tasses chaque seconde, 400 milliards de tasses par année selon l'Organisation internationale du café). Cet engouement n'épargne pas les plus jeunes, la consommation de café chez les enfants étant à la hausse partout dans le monde. Aux États-Unis, 2,5% des enfants d'un an et 15% des enfants de deux ans en boivent tous les jours, pouvait-on lire récemment.

Une tendance à l'inverse, somme toute, de l'industrie de la malbouffe et des boissons gazeuses, qui représente un marché en déclin s'il en est un. Face au ralentissement de ses ventes un peu partout dans le monde, Coca-Cola s'est même associée à des experts en nutrition pour vanter les mérites « santé » de ses produits. En février dernier, dans le cadre du Mois de la santé du cœur aux États-Unis, plusieurs experts ont en effet suggéré une mini cannette de boisson gazeuse comme collation santé. Ces mentions, qui apparaissaient un peu partout sur les blogues et les médias sociaux, démontrent à quel point les entreprises de boissons gazeuses travaillent dans l'ombre pour présenter leurs produits sous un angle positif, souvent par le biais d'individus bénéficiant d'une expertise reconnue (là, je sais que vous me voyez venir...).

Un porte-parole de Coca-Cola, Ben Sheidler, a comparé les messages de février à des placements publicitaires à l'intérieur d'un jeu télévisé (ex. : The Price is Right). « Nous travaillons avec un réseau de nutritionnistes », a déclaré le porte-parole, tout en refusant d'indiquer combien ces experts étaient payés. « Toutes les entreprises de boissons gazeuses ont recours à des blogueurs et des experts rémunérés », a-t-il ajouté. Eh ben...

J'entends déjà les méchantes langues dire que l'industrie du café fait probablement la même chose et que l'explosion d'études sur le sujet en est la démonstration. Après tout, si une grande pétrolière peut financer une chaire de recherche sur le Saint-Laurent axée sur l'étude du béluga, pourquoi pas quelques commandites scientifiques sur le café ici et là? Je ne saurais vous le dire, car comme le mentionnait fréquemment Francis Urquhart dans House of Cards (version britannique - hautement recommandée) : « You might very well think that, but I couldn't possibly comment » (Vous pouvez très bien le penser, mais je ne peux évidemment pas commenter).

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

  • Une tasse, ce n'est JAMAIS assez
    Source: mctalko.tumblr.com
  • C'est la seule raison pour laquelle vous sortez du lit le matin
    Flickr: Jun Seita
  • Une tasse de café vous donne à nouveau espoir en l'humanité
    Source: hdgifs
  • Vous préféreriez boire une tasse de mauvais café que pas de café du tout
    Flickr: Jessie Pearl
  • Vous gardez du café instantané en réserve.
    Flickr: comedy_nose
    Vous avez, juste au cas où.
  • Vers 16h, vous ne savez déjà plus combien de tasses vous avez bues
    thepookapicks.wordpress.com
  • Voilà comment vous vous sentez chaque seconde de chaque jour
    Giphy.com
  • Vous avez déjà pensé à mélanger votre café à du café
    Flickr: jamesskivington
    Water, what?
  • Si vous n'avez pas bu de café avant midi, vous attrapez une migraine carabinée
    http://wheninlawschool.tumblr.com/
    Encore pire que lorsque vous buvez deux shots de tequila.
  • Vous avez plus d'une option pour préparer votre café
    Flickr: wickenden
    On ne sait jamais quand on aura besoin d'une solution de secours.
  • Vous avez déjà essayé d'arrêter le café, et c'étaient les pires 24 heures de votre vie
  • Vous avez fait des glaçons au café
    Flickr: jamieanne
    Et pas juste pour du café glacé.
  • Sans café, vous vous transformez en monstre.
    http://magpielibrarian.wordpress.com/
    Sérieusement. Les gens doivent s'éloigner.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter