LES BLOGUES

Les meilleurs pains sont ceux qui font des miettes

29/01/2013 10:17 EST | Actualisé 31/03/2013 05:12 EDT
shutterstock
bread in basket little roll...

Les meilleures bières ont un dépôt dans le fond de la bouteille. Les meilleurs fruits sont à deux doigts de pourrir. Les meilleurs fromages sont à la veille d'être passés date. Les plus beaux jours sont toujours ceux sur le point de finir.

La vie est belle quand elle n'est pas parfaite. Elle a plus de saveur, elle est plus forte et plus intense, elle laisse plus de souvenirs, elle a plus de sens, de sensations quand elle n'est ni lisse, ni formatée, quand elle ne ressemble à aucune autre, quand elle n'est pas standardisée, pas organisée, pas planifiée, pas arrangée.

Les meilleures viandes sont les plus grasses, les plus bons vins sont les plus vieux, les plus beaux paysages sont les plus sauvages.

C'est dans le chaos que nait la beauté et dans le désordre que surgit l'inattendu.

Les frites de chez McDo sont sans surprises, parce que toutes pareilles de Boston à Kuala Lumpur et de Toronto à Valaparaiso. Celles de chez Eugène réservent à chaque bouchée un ravissement renouvelé parce qu'elles sont chacune différente, celle-ci plus grosse, celle-là moins carrée, cette autre minuscule et craquante.

Les cafés de Tim Horton sont uniformes, pas assez noir et sans saveur, mais ils n'auront jamais la petite touche de l'espresso de Vito, la mousse qui déborde du capuccino du Club Social ou le verre brûlant du latte de l'Olimpico.

La perfection est dans l'imperfection.

La magie est dans la vie.

Toutes les couleurs sont dans le noir. Et toutes les couleurs font de la lumière.

Le goût est dans le dégoût.

Les chemins tortueux conduisent vers les plus beaux sommets.

Les idées surgissent des tempêtes de matière grise.

Bien sûr, il faut ramasser quelques miettes, mais c'était tellement bon.

Le secret des gens heureux