LES BLOGUES

<em>Oldboy </em>: un étonnant <em>remake</em>

27/11/2013 11:04 EST | Actualisé 27/01/2014 05:12 EST

Gardé captif sans en connaître la raison pendant 20 ans, un homme est relâché et cherche à retracer celui qui a orchestré ce plan cruel...

De prime abord, je suis contre les remakes de film. C'est souvent fort inutile et n'est qu'un exercice purement mercantile de la part de producteurs en manque d'inspiration. Il y a plusieurs années, quand j'ai appris la rumeur d'un projet d'un remake du génialissime film culte de Park Chan-wook, je me suis dit que c'était impossible qu'on puisse réussir de quoi de moindrement potable avec cette transposition américaine d'un sujet aussi sombre et sordide. Surtout qu'à l'origine, le réalisateur pressenti n'était nul autre que Justin Lin (le réalisateur des derniers épisodes de Fast and Furious !!). Or, les années passent et le projet semble sombrer dans l'oubli jusqu'à l'annonce que le film sera finalement réalisé par Spike Lee avec James Brolin dans le rôle-titre. Après une bande-annonce assez douteuse qui laissait craindre le pire, voilà que le film sort enfin au cinéma et pour la période de l'Action de grâce par-dessus le marché!

Cela dit, c'est souvent quand on s'attend au pire qu'on est le plus souvent surpris. Et vice versa. Et sans atteindre la perfection de son modèle, cette adaptation de Oldboy est particulièrement réussie. Malgré les quelques changements proposés au récit, le film fonctionne dans son unité de ton et conserve la méchanceté de son modèle. Le climat et le mystère sont soutenus d'un bout à l'autre et Josh Brolin s'acquitte fort honorablement de ce rôle avec l'intensité dramatique voulue. Outre ses atouts, c'est la mise en scène brillante et stylisée de Lee qui retient l'attention. Dans ce qui s'annonçait comme une simple commande, Lee s'adonne à fond et intégralement dans le cinéma de genre. En jouant et en réinventant les codes du genre, ce dernier étonne par ces nombreux morceaux de bravoure.

Sans être calquée sur l'original, la fameuse séquence de bataille en un seul plan où le (anti)héros affronte une armée d'assaillants avec ses poings et un marteau est ici reproduite avec autant de flamboyance et de brutalité. En somme, cette version revampée d'Oldboy ne trahit jamais sa version originale. Certes, le film manque parfois de substance, mais son exubérance et sa parfaite exécution font en sorte qu'il est un des meilleurs exercices de style et remakes d'un film étranger que le cinéma américain nous a offert à ce jour.

À voir, si vous avez aimé :Oldboy et I Saw the Devil

Cote : **** sur 5

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

The Films of Spike Lee

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.