LES BLOGUES

La VSD: l'avenir du cinéma d'auteur?

08/03/2013 02:18 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT
Agence QMI

Film de clôture des 31e Rendez-vous du cinéma québécois qui se sont terminés le 2 mars dernier, Le météore de François Delisle prendra l'affiche au Québec aujourd'hui, vendredi 8 mars. Il sera aussi disponible simultanément en VSD (Vidéo sur demande) sur Illico numérique.

Ce qui m'amène à réfléchir sur cette initiative audacieuse de Films 53/12, FunFilm Distribution en collaboration avec Vidéotron de sortir simultanément le film au cinéma et en VSD. La Vidéo sur demande ne constituerait-elle pas un moyen efficace pour assurer la survie et l'avenir du cinéma d'auteur? Ainsi, le spectateur intéressé aurait le choix de visionner le film dans les salles de cinéma, ou encore dans le confort de son foyer.

La VSD de même que les films disponibles en ligne ou par téléchargement sur internet ont déjà donné un dur coup à l'industrie des clubs vidéo. Nombreux ont fermé leur porte au cours des dernières années. La VSD pourrait devenir une option afin de découvrir les œuvres de films méconnus ou en manque de distribution ou de projection. Mais encore faudrait-il convaincre les câblodistributeurs d'encourager davantage le cinéma d'auteur...

Bien que ça serait un bon moyen de contrer le piratage, je vois mal les gros majors américains adhérer au concept de la VSD. D'autant plus que ça provoquerait une colère chez les exploitants en salles.