LES BLOGUES

<em>The Sweeney</em>: au nom de la loi

12/04/2013 11:28 EDT | Actualisé 12/06/2013 05:12 EDT
Vertigo Films

Les membres d'une brigade d'intervention volante aux méthodes musclées cherchent à retrouver des voleurs de bijoux qui ont assassiné une femme lors d'un cambriolage.

Disponible depuis une semaine en format numérique, The Sweeney est un film policier qui s'inspire d'une série britannique des années 1970 qui a marqué la télévision anglaise. Ray Winstone et Ben Drew reprennent les rôles campés au petit écran par JohnThaw et Dennis Waterman dans cette adaptation de bonne facture.

Certes on nage en terrain connu et le film n'est pas très original (on ne se cache pas que ça ressemble ni plus ni moins qu'à un bon épisode d'une série policière). Mais l'approche réaliste et la réalisation énergique de Nick Love aident à élever le film d'un cran. L'intrigue révèle quelques surprises en cours de route et l'intérêt est constant. On y trouve aussi une réflexion intéressante sur l'honneur et la loyauté. Les événements se bousculent un peu dans le dernier tiers et l'exécution n'est pas toujours convaincante malgré les ambitions. Une ambitieuse fusillade dans les rues de Londres rappelle celle du célèbre Heat de Michael Mann, mais il fait pâle figure en comparaison. En revanche, les scènes de poursuite automobiles sont bien ficelées.

Révélé en 2009 dans Harry Brown, le jeune Ben Drew (dont j'attends avec impatience la sortie de son film Ill Manors) s'acquitte très bien de son rôle même si ce dernier est moins bien développé que celui campé par Ray Winstone, solide comme toujours, qui incarne un personnage similaire à celui campé par Gene Hackman dans le classique The French Connection de Friedkin.

Cote: *** sur 5