LES BLOGUES

Internet: le Canada doit protéger nos enfants

09/02/2017 09:31 EST

Mon fils de sept ans utilise une tablette. Je contrôle ce qu'il télécharge. Mais ce n'est pas toujours un jeu d'enfant, car il est constamment tenté par des pubs et pièges à clic qui ciblent son groupe d'âge.

Des publicités personnalisées. Des suggestions de pages. Des fils à suivre. Chaque jour, des adultes consentent au contrôle, au suivi des habitudes, à des expériences sur mesure.

Mais les jeunes ne savent pas que nous les épions.

Le Wall Street Journalrapporte que des sites américains pour enfants installent plus de logiciels de suivis que sur les sites pour adultes. Ces outils suivent la navigation de nos jeunes sur Internet et récoltent des données sur leur comportement et leurs intérêts, souvent pour les vendre à des agences de marketing.

On voit une foule de campagnes de sensibilisation contre la cyberintimidation. Grâce à elles, les choses sont en train de changer. Mais le Canada a mis au second plan le droit à la protection des renseignements personnels des enfants.

Nos voisins du Sud sont déjà passés à l'action. Aux États-Unis, les préoccupations des parents ont mené à l'adoption de lois à ce sujet. La Children's Online Privacy Protection Act (COPPA) exige le consentement parental pour recueillir des renseignements personnels auprès des enfants de moins de 13 ans.

Le Canada n'a pas de loi du genre. Le commissaire à la protection de la vie privée a émis des lignes directrices semblables à la COPPA, mais elles ne sont pas contraignantes en vertu du droit canadien.

Le gouvernement canadien doit prendre des mesures en vue de protéger la vie privée de nos jeunes en créant une loi qui s'applique directement à la protection de la vie privée des jeunes et des enfants sur Internet.

Les enfants fréquentent Internet de plus en plus jeunes. En 2015, le bureau du commissaire à la protection de la vie privée a participé à une étude mondiale qui a permis d'établir que plusieurs sites et développeurs web ne protègent pas adéquatement la vie privée des enfants. Au Canada, 62 % ont rapporté qu'il leur arrivait de transmettre des renseignements personnels à des tiers.

Le gouvernement doit adopter une loi fédérale qui protégera mieux nos enfants et rendra plus sécuritaire leur navigation sur le web.

La Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE) établit des règles sur le traitement des renseignements personnels par les entreprises canadiennes. On a proposé des amendements à la LPRPDE pour mieux protéger les renseignements personnels des mineurs, mais ils ne sont pas encore en vigueur.

Entretemps, des entreprises suivent la navigation des enfants dans une optique de profit plutôt que de protection des renseignements.

Le gouvernement doit adopter une loi fédérale qui protégera mieux nos enfants et rendra plus sécuritaire leur navigation sur le web. Le Canada a besoin de sa propre loi sur la protection des renseignements personnels des enfants sur Internet.

Nous devons veiller à ce que le droit à la protection des renseignements personnels des enfants soit une priorité pour le gouvernement du Canada.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

8 astuces pour sécuriser sa vie privée en ligne

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter