LES BLOGUES

Frank Ocean est un modèle pour les jeunes de la communauté LGBT

Dans l’univers de la musique hip-hop et R&B, l’homosexualité demeure un objet tabou et Frank Ocean fut l’un des premiers à dévoiler son orientation sexuelle.

24/08/2017 09:00 EDT | Actualisé 24/08/2017 09:00 EDT
Norsk Telegrambyra AS / Reuters
Dans Blonde, Frank s'ouvre comme il l'a peu fait auparavant. Il décrit les évènements positifs et les misères qu'il a vécues.

Je me souviens de la journée où, par un après-midi d'août, Frank Ocean lançait sans avertissement son deuxième opus Blonde. Un album encore récent et sous-estimé. Blonde est différent des autres disques R&B puisque nous pouvons l'associer à une histoire. Dans cette optique, il comprend des pièces où des gens parlent comme c'est le cas de Be Yourself ou de Facebook Story. Chacune des pièces vocales s'enchaine bien avec la précédente. Je vous recommande d'écouter l'album du début à la fin.

L'artiste s'était fait extrêmement discret dans les années suivant le lancement de son premier projet officiel, Channel Orange. Ce chanteur, une idole pour bien, est reconnu mondialement pour sa voix divine, mais aussi pour avoir brisé une multitude de sujets tabous. Quelques jours en amont du lancement de Channel Orange, il avait écrit un billet très sincère sur son passé, sa personne et ce qu'il entrevoyait pour le futur. C'est une lettre écrite à la perfection et qui vaut la peine d'être lu par tous se questionnant sur eux-mêmes. Dans ce message, qu'il avait publié sur son compte Tumblr, il évoque la première fois qu'il est tombé amoureux s'ouvrant du coup au monde en tant que membre de la communauté LGBT.

Dans l'univers de la musique hip-hop et R&B, l'homosexualité demeure un objet tabou et Frank Ocean fut l'un des premiers à dévoiler son orientation sexuelle.

Dans l'univers de la musique hip-hop et R&B, l'homosexualité demeure un objet tabou et Frank Ocean fut l'un des premiers à dévoiler son orientation sexuelle. Nous pouvons dire qu'Hollywood est un milieu ouvert aux personnes LGBT puisque c'est très progressiste bien que dans l'espace hip-hop, les modèles LGBT se font rares.

Et bien que ce chanteur ne s'aventure que très peu dans les médias, il sait laisser une empreinte sur ce et ceux qui l'entourent.

Dans Blonde, Frank s'ouvre comme il l'a peu fait auparavant. Il décrit les évènements positifs et les misères qu'il a vécues. Très peu d'artistes LGBT ont su faire de même par le passé: il utilise à de rares exceptions près des pronoms neutres dans ses mélodies. De cette manière, il accepte très bien son orientation et ça paraît.

Il tente, avec l'œuvre qu'est Blonde, de rompre avec ce que la philosophe Judith Butler avait dénommé la matrice hétérosexuelle où la société nous dicte comment nous devons être et agir. C'est cette même matrice, dite invisible, qui prescrit qu'un homme doive s'habiller d'une telle façon et vivre main dans la main avec le sexe opposé. En outre, que la manière de vivre varie d'un genre à l'autre. Certaines personnes, dont lui, on sut mettre leurs talons au sol lorsqu'il était le temps de combattre l'intolérance ou l'homophobie. En ce sens, certains produits culturels peuvent amener un message d'espoir à tous ceux qui en ont besoin. Pour l'album, Frank Ocean tente, en toute simplicité, de donner plus d'amour à la planète ce qui s'est avéré en soi une réussite.

Nous sommes en plein dans la saison de la fierté alors c'est une raison pour discuter de modèles LGBT. Ceux-ci aident grandement les jeunes de la communauté à s'accepter. Qu'ils soient politiciens, acteurs, chanteurs, philanthropes ou citoyens, ils sont utiles. Force est de constater qu'il y a de plus en plus de personnalités publiques s'identifiant en tant que membre de la communauté LGBT. Donner l'exemple amène plusieurs esprits à évoluer puisque tant qu'il y a des formes d'intolérances en société, le « coming out » est fondamental. Premièrement, les jeunes LGBT ont besoin de modèles puisqu'ils forment une minorité à l'intérieur de la population. Deuxièmement, ces jeunes sont plus enclins à opter pour le suicide s'ils ne se sentent pas acceptés (avec un risque deux fois plus élevé de tentatives de suicide dans la dernière année et un risque quatre fois plus élevé de tentatives à vie). C'est important que la société et les décideurs publics mettent l'accent sur l'importance du « coming out ». Avec les sorties de placard, il est bien plus facile de se sentir à l'aise avec qui nous sommes.

Je souhaitais m'exprimer sur Frank Ocean puisqu'il représente un modèle pour moi. Sur son nouvel album, ma chanson de prédilection est sans nul doute Good Guys où l'artiste nous témoigne d'une rencontre qu'il a eue avec un gars dans un bar gai en évoqua le stress relié au tête-à-tête.

Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de consulter l'album, vous pouvez l'écouter sur iTunes.

LIRE AUSSI
»
Morrissey revient avec un nouvel album, toujours empreint de politique
» Accusé de viol, le rappeur Mystikal se rend aux autorités
» Le retour énigmatique de Taylor Swift sur les réseaux sociaux