Théâtre Montréal

«Abîmés»: Samuel Beckett en quatre courtes pièces

C'est la mise en scène de Catherine Bourgeois qui rend Abîmés, ce collage de courtes pièces de Samuel Beckett présenté au Théâtre Denise-Pelletier aussi intrigant. Dans cette constatation du vide de l'existence et de l'horreur de la condition humaine se glisse une tentative d'explication, ou du moins le désir de rendre plus accessibles ces textes noirs issus d'un souterrain littéraire.

Blogue théâtre: Ventre

Doit-on se résigner ou se battre? Que ce soit dans une relation amoureuse ou au sein d'une société c'est la question principale abordée par Ventre et de façon fort originale. Les deux comédiens vont mettre à nu, dans tous les sens du mot, leur corps, leur cœur et leur âme dans un grand cri voulant dénoncer la cruauté et l'incompréhension du monde qui les entoure.
Alamy

Les monologues voilés

J'avoue avoir été choquée au début des Monologues voilés. Choquée par la crudité du propos, par la façon dont ces femmes sur la scène exposent leurs secrets les plus intimes, sans fard, sans peur et sans reproche. Et puis, au fur et à mesure, je me suis prise au jeu car, musulmane ou pas, une femme est une femme, les préoccupations sont universelles même si le bagage culturel est différent.
Flickr: CODYody

Théâtre: <em>Bienveillance</em> de Fanny Britt

Je crois qu'on n'accorde plus assez d'importance aux vertus de nos jours. Les Romains croyaient en leur pouvoir et selon eux, le fait de les inculquer et de les cultiver menait à l'habilité de l'homme à agir bien. Les trois vertus théologales du Christianisme, la Foi, l'Espérance et la Charité relèvent du même esprit même si le contexte est différent et je suis plutôt contente qu'une pièce de théâtre se penche sur cette importante question.