Théâtre Denise-Pelletier

Denis Taillon

«Being Philippe Gold»: Oh boy!

Je suis sortie pas mal découragée de la représentation de Being Philippe Gold , une pièce de Philippe Boutin présentée au Théâtre Denise-Pelletier, remettant en question ma foi dans l'humanité, une foi déjà vacillante à cette époque trouble, il faut le dire.
Stéphane Bourgeois

«1984»: la dystopie vraie

1984 est une adaptation du livre de George Orwell de Robert Icke et Duncan MacMillan, traduite Guillaume Corbeil. C'est une œuvre magistrale qui nous communique l'essence du roman, une œuvre, il faut bien le dire, où il y a beaucoup de blabla ici évacué pour s'en tenir au message glaçant et désespéré d'un Orwell visionnaire.

«Abîmés»: Samuel Beckett en quatre courtes pièces

C'est la mise en scène de Catherine Bourgeois qui rend Abîmés, ce collage de courtes pièces de Samuel Beckett présenté au Théâtre Denise-Pelletier aussi intrigant. Dans cette constatation du vide de l'existence et de l'horreur de la condition humaine se glisse une tentative d'explication, ou du moins le désir de rendre plus accessibles ces textes noirs issus d'un souterrain littéraire.
Gunther Gamper

«Le timide à la cour»: un classique joliment revisité

Tirso de Molina est sans doute encore jeune lorsqu'il compose cette première pièce du très long répertoire qui va suivre. Dans l'Espagne baroque d'alors, le dramaturge possédait déjà un incroyable sens de l'action, des coups de théâtre et des retournements. Et l'on constate que les préoccupations du jeune auteur ne sont pas si éloignées de celle des jeunes gens et des jeunes filles d'aujourd'hui..