St-Jean

Agence QMI

Des Géants au plancher

Comment se fait-il que notre fête nationale ait été dénationalisée alors que le PQ est au pouvoir? Ce n'est pas le gouvernement qui organise les festivités de la Saint-Jean-Baptiste, mais il va falloir qu'un ministre reçoive le mandat de faire en sorte que la fête nationale redevienne vite ce qu'elle doit être. 
Flickr: erwan.lher

Les francophones du RoC et la St-Jean

Bien avant le 19e siècle, la fête populaire de la fin juin soulignait le solstice d'été. Rappelons que l'Église chrétienne a doucement évangélisé les petits peuples en s'emparant de leurs célébrations millénaires: le solstice d'hiver s'est fait avalé par Noel; le solstice d'été a fait un pivot vers la commémoration d'un saint.
Shutterstock

Bonne Saint-Jean-Baptiste!

Bien que d'abord associée au mouvement patriote, la fête de la Saint-Jean-Baptiste sera rapidement reprise par le clergé qui en fit une célébration catholique. Depuis la Révolution tranquille, le 24 juin n'a cependant plus rien à voir avec la religion. Néanmoins, la plupart des Québécois, les plus vieux comme les plus jeunes, continuent de la désigner comme fête de la Saint-Jean...
Alamy

Au faîte du bonheur de se retrouver!

Je pars dans quelques minutes pour ma traditionnelle fin de semaine de camping avec les copains du Collège. Je subodore ce week-end longtemps d'avance. Si je ne me souviens plus comment tout cela a débuté, je sais jusqu'à quel point ce rassemblement me fait du bien. Un Sommet de l'amitié, en quelque sorte. Je vous raconte...
PC

Fred Pellerin tombe sur Paris comme la rosée du matin

Je ne sais trop ce que Paris a le plus aimé de Fred Pellerin : Ses talents de conteur ? De poète ? De créateur ? De musicien ? De chanteur ? De rêveur ? De phraseur ? D'humoriste ? Sa sensibilité ? Son intelligence ? Sa candeur ? Son humanitude ? Toutes ces réponses ? Chose certaine, Paris a compris que Fred Pellerin n'est pas un bûcheron nostalgique évadé de sa cabane au Canada. Qu'il est un elfe intemporel. Et il rentre chez lui pas mal plus joyeux qu'à son arrivée au Théâtre de l'Atelier. Ça se voit, se sent, s'entend.
Alamy

Le Québec en nous, d'hier à demain

Mes enfants Alfred et Clémence, leurs cousins Jules, Clovis et Léo, ainsi que la toute dernière arrivée, cousine Jeanne, ne réalisent pas encore qu'ils font partie d'une histoire plus grande qu'eux. Et que cette histoire ne cessera pas de sitôt de se jouer en eux et avec eux. Cette grande histoire, celle de ma famille élargie, celle de mes proches, celle du Québec...