Souveraineté Du Québec

Graham Bezant via Getty Images

40 ans plus tard...

Même quand il promet de ne pas faire un référendum, le Parti québécois demeure un parti souverainiste. Il perd alors sur les deux fronts: on ne convainc pas les fédéralistes, bien entendu, et on décourage les indépendantistes qui vont ailleurs ou restent chez eux.
CP

Un terrorisme acceptable au Canada?

Les dérapages racistes du Canada anglais envers le Québec se poursuivent toujours. Il s'agit d'une tendance latente qui resurgit au gré des revendications pour le français, des campagnes indépendantistes ou de toute forme d'affirmation nationale. Il est donc nécessaire de relancer la mobilisation citoyenne contre ce Québec bashing violent et pernicieux, en redoublant d'efforts pour susciter un réel débat public.
CP

Sortir du défaitisme

Tirons des leçons de l'Histoire : l'indépendance bénéficie d'un appui stable depuis 20 ans, se situant toujours autour de 40 %. Pourquoi bénéficie-t-elle d'un appui plus élevé que celui de nos partis? Voilà une question qu'il est essentiel de nous poser aujourd'hui.

Pour un engagement indépendantiste clair

TEXTE COLLECTIF - Le décalage qui s'est installé entre le Parti québécois et sa mission supposément essentielle n'est pas une affaire d'échéanciers et de mécanique; il émane plutôt de l'absence systématique et délibérée d'engagement concret.